2EME MEETING “NAYEZ PAS PEUR “: Joël Aïvo exige la libération de Reckya Madougou

1 an ago | Written by
5 006 vues
1 0

Les grandes forces de l’opposition béninoise étaient, le dimanche 14 mars 2021, au siège du parti Les Démocrates à Parakou. Réunis au sein du Front pour la Restauration de la Démocratie (Frd), les ténors de l’opposition au régime de la rupture, se sont prononcés une fois encore sur les tractations de la présidentielle du 11 avril 2021.

L’arrestation de la candidate recalée, Reckya Madougou a été le sujet préoccupant sur lequel le Frd a entretenu avec les populations de la cité des Kobourou sorties massivement pour la circonstance. Ainsi, dans son intervention, le professeur Joël Aïvo, investi candidat par le Frd pour l’élection présidentielle prochaine, a fait savoir que « Reckya Madougou n’est pas une terroriste. Elle n’est rentrée au pays que pour se mettre au service de son pays ». Pour le constitutionaliste, Reckya Madougou doit être libérée car, dit-il, son arrestation n’est rien d’autre que son engagement de changer la gouvernance au sommet de l’État.

En abordant dans le même sens, le président du parti Les Démocrates, Éric Houndété a dénoncé l’emprisonnement de la candidate Reckya Madougou. « Notre combat est un combat exclusif pour la préservation de la paix » a-t-il laissé entendre. L’honorable Éric Houndété s’est également prononcé sur les différentes menaces sur les anciens présidents de la République. Il a, à cet effet, condamner les tracasseries judiciaires que subissent les anciens présidents Nicephore Soglo et Boni Yayi.

Ainsi, les ténors de l’opposition ont exigé sans condition la libération immédiate de Reckya Madougou et une élection présidentielle inclusive ne serait-ce que pour la paix, la stabilité et la cohésion nationale.

Étaient présents à ce deuxième meeting de toute la classe politique, Djibril Débourou, Eric Houndété, Moïse Kérékou, Joël Aïvo, Tayéwo Kokodé, Valentin Aditi Houdé, Nourou-Dine Saka Saley et toutes les hautes personnalités politiques de l’opposition. Ils ont chanté à l’unisson avec la population ayant effectué le grand déplacement, “libérez Reckya”

Daniel KOUAGOU

Article Categories:
A la une · Actualité · Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.