2EME SESSION EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DE L’ADECOB À N’DALI : Bilan et perspectives des activités au cœur des débats

4 ans ago | Written by
5 156 vues
0 0

2EME SESSION EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DE L’ADECOB À N’DALI
Bilan et perspectives des activités au cœur des débats

Le lundi 28 août dernier, l’Association pour le Développement des Communes du Borgou (Adecob) a tenu une session extraordinaire de son conseil d’administration. C’est le siège de l’association qui a abrité cette session dans la commune de N’dali. 13 points ont été abordés. Il s’agit entre autres du point de la mise en œuvre des principales activités de l’année, du marché d’informations sur le niveau de performance de chaque commune et la suite à donner aux résultats de la session.

Véronique TAKOU

« Les sessions du conseil d’administration sont des rencontres de bilan. Bilan pour faire le point des activités réalisées au cours de la période et de ce qui reste à améliorer pour atteindre les objectifs de l’année ». c’est sur ces mots que le président de l’Adecob, Oumarou Dafia a lancé les travaux de cette session extraordinaire. Suite à son allocution, les points de l’ordre du jour ont été abordés, ce qui a débouché à la présentation des activités de l’Adecob.
En effet, les intervenants ont été sans voix face aux résultats catastrophiques dont a fait part les divers candidats aux divers examens dans le Borgou pour le compte de cette année, et ainsi ils comptent y jeter un œil afin que cela ne se répète. S’en est suivi la présentation des ateliers. Il s’agit de trois ateliers qui exposent en tout, les préoccupations des communes du Borgou.
Dans l’ensemble, il s’agissait de la réorganisation du secteur de l’état civil qui vise à associer les étudiants natifs des arrondissements pour la distribution de 61.000 actes de naissances qui pourrissent dans les bureaux de chefs d’arrondissements mais aussi sensibiliser ensuite les parents à travers des émissions radiophoniques.
Les performances administrative des communes du Borgou n’ont pas manqué d’être explorées. Ce qui s’explique par la gouvernance administrative et la gestion des ressources humaines. Des débats et échanges sur le marché de l’information ont été lieu de part et d’autres et leur prise en compte a été effective. La synthèse des travaux de la session, donnée par le président de l’Adecob, qui a mis fin à cette dernière et tout s’est achevé dans une bonne ambiance d’où les uns et les autres sont satisfaits de cette session extraordinaire.

Article Categories:
Décentralisation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.