31E JOURNÉE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LE SIDA : Le cachet spécial du préfet Cissé et de la Cdls-tp

3 ans ago | Written by
5 794 vues
0 0

31E JOURNÉE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LE SIDA

Le cachet spécial du préfet Cissé et de la Cdls-tp

La cérémonie de commémoration de la 31è Journée mondiale de lutte contre le Sida a eu lieu le vendredi 06 décembre dernier dans l’enceinte de la préfecture de Parakou. Faire l’état des lieux et mettre en œuvre d’autres stratégies pour plus de performances dans la lutte contre le Sida. C’est l’objectif principal de cette cérémonie qui a réuni autorités politico-administratives, membres de la Cad, représentant du ministère de la santé, les Osc engagées dans la lutte contre le Sida, les personnes vivant avec le virus et d’autres invités.

Pour le Dr Tokpanou Koudjo Chef Cellule Départementale Borgou de la Lutte contre le Sida, la Tuberculose, le Paludisme, les Hépatites, les Ist et les Épidémies (Cdls-tp), le choix du thème de la journée de cette année, « vient rappeler le rôle immense que jouent les différentes associations communautaires pour, d’une part maîtriser l’évolution de l’infection, mais aussi afin de jouir d’une bonne santé tout comme les autres citoyens ». Il a aussi saisi l’occasion pour remercier et féliciter la Présidente de la Fondation Claudine Talon, pour les nombreuses actions innovantes qui sont initiées par sa Fondation dans la lutte contre le Vih-Sida, « notamment dans son volet Prévention de la Transmission Mère Enfant du Vih ». Il a fini son intervention en remerciant tous les acteurs qui de jour comme de nuit travaillent inlassablement pour une meilleure vie des personnes vivant avec le Vih/Sida.
Les personnes vivant avec le Vih par la voix de leur représentant, ont fait remarquer que le plus dangereux n’est pas le Virus du Sida mais la stigmatisation. Ils ont ainsi invité les populations à les considérer comme des personnes à part entière qui mérite une place dans la société.

L’autorité départementale Djibril Mama Cissé abondant dans le même sens a rendu un hommage particulier au Chef de l’État Patrice Talon et son épouse Claudine Talon pour leur engagement dans la lutte contre cette pandémie. Au vue du rôle très important que jouent les organisations communautaires dans la réalisation des Objectifs de Développement Durable en matière de lutte contre le Vih-Sida, « il urge de les mobiliser davantage et de briser les barrières qui pourraient réduire leur engagement à apporter les services nécessaires à la lutte contre cette pandémie ».Ses gratitudes sont également allées à l’endroit du Conseil National de lutte contre le Sida, la Tuberculose, le Paludisme, les Hépatites, les Ist et les Épidémies ainsi qu’aux partenaires technique et financiers pour leur accompagnement. Le préfet Cissé a exhorté tous les acteurs à la persévérance en vue de la préservation des acquis et de l’obtention de meilleurs résultats car cite-t-il, « aucun bien n’est aussi précieux que la santé sur cette terre ».

L’infection par le Vih n’est pas une fatalité et une lutte collégiale entre les gouvernants à divers niveaux, les décideurs, les responsables de toutes associations et organisations non gouvernementales nationales comme internationales, permettra de venir à bout de cette pandémie du siècle.

Barnabas OROU KOUMAN

Article Categories:
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.