DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA POLICE REPUBLICAINE DU BORGOU : Pacôme Anato met la main sur des gérants de machines à sous illicites

4 ans ago | Written by
8 581 vues
0 0

DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA POLICE REPUBLICAINE DU BORGOU

Pacôme Anato met la main sur des gérants de machines à sous illicites

Six machines à sous plus une somme de 300 mille environ. C’est le résultat de la descente effectuée par les éléments de la Police Républicaine de la ville de Parakou, dans l’après midi de ce mercredi 17 octobre après plusieurs semaines d’enquêtes. Ainsi pour n’avoir pas obtenu l’agrément de la Loterie Nationale du Bénin (Lnb), des individus de mauvaise foi mettent clandestinement des machines non autorisées au niveau des boutiquiers et des coins inimaginables pour se faire illicitement de l’argent. Mais grâce au brigadier chef Isidore Gnanho, chargé des services départementaux renseignement territorial zone Borgou en complicité avec le Chef d’agence Lnb des départements du Borgou et Alibori, Salifou Karimou les éléments du directeur départemental de la Police Républicaine du Borgou, Pacôme Anato, ont pu mettre la main sur ces gérants de machines à sous illicites après les descentes effectuées notamment dans les quartiers Titirou et Albarika.

Pour le Chef d’agence Loterie Nationale du Bénin, Salifou Karimou, « seule la Loterie Nationale du Bénin a le monopole des jeux de hasard au Bénin », et toute personne voulant exercer cette activité doit avoir l’agrément de la Lnb.

« On ne va pas laisser de temps à ces indélicats parce que notre pays est basé sur des textes. Et s’ils ne veulent pas les respecter, la police républicaine serait dans la triste obligation de les décourager », dixit le brigadier chef Isidore Gnanho

Le directeur départemental de la Police Républicaine du Borgou, Pacôme Anato appelle les populations à fournir des informations fiables à la police républicaine en dénonçant ces installations de machines à sous installer illégalement dans la ville de Parakou et de ses environs en appelant le 166. Il rassure également la population sur l’anonymat qui sera gardé après les informations fournies. « La police républicaine reste disponible pour traquer les vils individus jusqu’à leur dernier retranchement … », a-t-il martelé.

Des pièces obtenues de ces machines

Les éléments interpellés seront présentés au procureur de la république dans les jours à venir.

Wahabou ISSIFOU

Article Categories:
A la une · Actualité

Comments

  • Bonjour
    Les machines à sous sont toujours dans le quartier xwlacodji
    Et les gérants font sortir ça toutes les nuits
    Il faut que vous ordonnez qu’on les ramasse mais il faut faire très attention au commissariat de police de xwlacodji car les agents en prenne quelque chose chez ces gérants

    Lina Murielle 17 mars 2021 9 h 52 min Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.