ACCUSÉE D’ESCROQUERIE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX : Clara la Porto-Novienne sort de son mutisme et clarifie

1 semaine ago | Written by
18 199 vues
2 0

Elle a été révélée au public à travers ses réactions jugées très osées sur les réseaux sociaux. Mais depuis un moment, Clara la Porto-Novienne puisque c’est d’elle qu’il s’agit brille par son absence sur les réseaux. Un silence qui serait dû à l’escroquerie qu’elle commet sur ses clients. Sur le réseau Tik Tok, un internaute accusait Clara de prendre de l’argent chez des clients sans leur faire des livraisons des articles à vendre qu’elle poste. « Ce n’est pas les articles que tu mets sur les réseaux sociaux et puis quand on te fait des dépôts, on ne les voit jamais ? Continue, tu vas payer », s’est exprimé l’internaute suite à une publication de Clara.

Suite à ces accusations, la réaction de la star des réseaux sociaux au Bénin ne s’est pas fait attendre. Bien évidemment, elle a nié les accusations en précisant être absente depuis plus de deux ans sur Facebook. « Je n’ai pas de compte Facebook. Ne vous faites pas arnaquer. Ça fait deux ans et demi que je n’ai plus de compte Facebook. Plusieurs personnes se font passer pour moi donc, le mieux c’était de quitter Facebook », a-t-elle expliqué. À l’en croire, il n’est pas de sa nature d’escroquer les gens. « Donc, ce n’est pas moi, je ne vous prends pas l’argent. Même mes propres clients, je leur dis, si vous avez confiance, envoyez-moi l’argent mais si vous n’avez pas confiance, laissez-moi vous livrer et payez au livreur », a-t-elle clarifié en précisant être victime d’usurpation d’identité. «(…) Ça fait 4 ans que je commercialise sur les réseaux sociaux. Et je crois que je ne poste pas que des images. Je poste des vidéos réelles qui prouvent que j’ai ces articles là. Je ne sais pas arnaquer les gens parce que je suis connue, on peut m’attraper à n’importe quel moment », a fait savoir celle qui, a un moment donné, a été au cœur de plusieurs buzz dont l’affaire “bangala” et sa supposée bisexualité.

Samira ZAKARI

Article Categories:
A la une · Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.