75 ANS D’ÉVANGÉLISATION DU DIOCÈSE DE PARAKOU : Une célébration marquée par plusieurs actions

3 ans ago | Written by
7 924 vues
0 0

75 ANS D’ÉVANGÉLISATION DU DIOCÈSE DE PARAKOU

Une célébration marquée par plusieurs actions

Le jeudi 9 janvier 2020, l’archidiocèse de Parakou a officiellement lancé l’ouverture des activités entrant dans le cadre de la clôture du jubilé des 75 ans d’évangélisation dans ce diocèse. C’était au grand séminaire Providentia Déi de Gaah Baka dans la commune de Tchaourou que les festivités ont été lancées. Pendant quatre jours, plusieurs activités de portée spirituelle se sont déroulées successivement au séminaire Monseigneur Chopard-Lallier de Ténonrou à Kabor dans la commune de Tchaourou, au sanctuaire Christ Rédempteur de l’homme de Parakou et celui de Notre-Dame de Komiguéa reine des familles dans la commune de N’Dali. Les manifestations ont eu lieu en présence de l’archevêque de Parakou Monseigneur Pascal N’Koué, d’une forte délégation de la conférence épiscopale du Bénin et des évêques venus du Burkina-Faso, de la France et de l’Espagne.

Wilfried AGNINNIN

Chaque étape a été marquée par une célébration eucharistique dite d’action de grâce dirigée par l’évêque Mgr Pascal N’Koué et d’autres venus de l’étranger. Au grand séminaire Providentia Déi de Gaah Baka, Samuel Eneché a été ordonné prêtre par Monseigneur Pascal N’Koué à l’occasion d’une messe d’action de grâce. Au cours de cette festivité, la première pierre pour la construction du foyer de spiritualité Notre-Dame de vie a été posée. Le vendredi 10 janvier 2020, le séminaire Monseigneur Chopard-Lallier de Ténonrou à Kabor a été officiellement mis en service. Un établissement religieux de plus de 600 hectares qui œuvre pour l’accès à l’eau potable, à éducation, à la protection de l’environnement et des ressources naturelles et biens d’autres. L’étape du sanctuaire Christ rédempteur de l’homme le samedi 11 janvier a été essentiellement marquée par la célébration eucharistique dirigée par l’archevêque José Ignancío d’Espagne et d’autres confessions religieuses.

Le dimanche 12 janvier 2020, les fidèles chrétiens catholiques du Borgou se sont retrouvés au sanctuaire notre Dame de Komiguéa reine des familles dans la commune de N’Dali afin de rendre grâce à Dieu pour ce qu’il a fait dans la vie des fidèles catholiques du Borgou pendant les 75 ans d’évangélisation. L’honneur est revenu au cardinal nigérian venu d’Abudja John Olorunfémi Onaiyekan de présider la messe en présence des fidèles catholiques veus de plusieurs paroisses et stations. Une conférence intitulée « Évangélisatrice : l’église doit d’évangéliser d’abord », animée par Marie-Eugéne Adoun, et le couronnement de notre Dame de Komiguéa reine des familles comme signe de confiance et d’espérance ont marqué cette célébration eucharistique.

Une animation culturelle tenue à la Direction Diocésaine de l’Enseignement Catholique de l’Archidiocèse de Parakou (Ddec) a mis un terme à cette 4e journée.
Le rendez-vous est pris pour ce lundi 13 janvier 2020 à Boko dans la commune de N’Dali pour la clôture des activités.

Article Categories:
A la une · Religion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.