ACTUALITE AU BENIN : Ces personnalités qui ont marqué le mois d’octobre

2 ans ago | Written by
5 476 vues
0 0

 

Plusieurs personnalités à l’intérieur comme à l’extérieur du Bénin ont fait l’actualité au cours du mois d’octobre 2020. Ceci à travers leur prise de position sur certains faits mais aussi les actes qu’ils ont posés. Votre quotidien Daabaaru s’est fait le plaisir de faire une liste non exhaustive de ces hommes et femmes qui ont mouvementé le mois d’octobre 2020.
Samira ZAKARI

Ils sont 8, ces personnes ayant marqué l’actualité au cours du mois d’octobre.

 


Patrice Talon

Contrairement à ces habitudes, le chef de l’Etat Patrice Talon s’est illustré au cours du mois d’octobre qui s’est achevé. Pour trouver une panacée à la crise qui secoue l’école béninoise depuis le début de la rentrée scolaire 2020-2021 avec la question des 30h de cours octroyées aux enseignants aspirants, Patrice Talon a rencontré au palais de la Marina les secrétaires généraux des centrales et confédérations syndicales ainsi que les représentants des enseignants pré-insérés. Au cours de la séance, Patrice Talon a promis faire le nécessaire pour régler la situation des aspirants.
Une semaine après cette sortie, Patrice Talon en bon père de famille a, à l’issue d’une séance avec les syndicats des travailleurs, ordonné le décaissement avec effet immédiat de 15 milliards pour rembourser les arriérés dus aux salariés de l’Etat avant 2016 jusqu’à ce jour. Mais le chef de l’Etat ne s’est pas arrêté là. Dans une publication sur sa page facebook, le président de la République a fait le point de la dette héritée du gouvernement défunt. Une dette qui à l’en croire s’élève à 94 milliards à son arrivée en 2016.
On ne saurait terminer sans parler de cette affaire dite « Pagaille » qui fait actuellement le buzz sur les réseaux sociaux au Bénin.

Boni Yayi

L’ancien chef de l’Etat Boni Yayi quant à lui n’a pas été d’accord avec les chiffres avancés par son successeur Patrice Talon sur l’affaire de dette. Alors, par le même canal utilisé par l’actuel chef de l’Etat, l’homme de Tchaourou a avancé ne pas être au courant d’une quelconque dette laissée par son gouvernement. « Sur la base des informations qui m’avaient été communiquées par les ministères de tutelle d’alors, je ne me reconnais pas sur une quelconque dette ou arriérés validés en conseil des ministres à l’endroit des travailleurs », a écrit l’ancien Pr.


Komi Koutché

Pour venir en renfort à son ancien patron, l’ancien argentier national Komi Koutché a, depuis son pays d’exil, apporté des preuves qui selon lui, prouve que le gouvernement dont il était membre n’a laissé aucune dette dans les caisses de l’Etat.

 


Modeste Toboula

L’ancien préfet du Littoral a profité de l’affaire de dette qui a défrayé la chronique au cours du mois d’octobre, pour sortir de son mutisme. Soutenant le chef de l’Etat Patrice Talon, Toboula a, sur un ton ferme, désavoué Boni Yayi en affirmant que ce dernier a bel et bien des dettes envers les travailleurs.

Romuald Wadagni

L’actuel ministre des finances a également eu son mot à dire dans cette affaire de dette de 94 milliards due aux travailleurs. Le ministre des finances a alors apporté des documents pour prouver que les chiffres avancés par le chef de l’Etat Patrice Talon sont réels.

Aurélie Adam Soulé

Toujours avec le zèle qu’on lui connait, la ministre Aurélie Adam Soulé du numérique et de la digitalisation a fortement marqué le mois d’octobre. Elle a, au cours de ce mois, mis en place avec l’aide du gouvernement, le Fonds d’Appui à l’Entreprenariat Numérique (Faen) pour soutenir financièrement les startups béninoises avec la plateforme Oumandera. En dehors de cela, plusieurs administrations publiques ont été numérisées pour permettre aux béninois d’accéder facilement aux services de l’Etat. Grâce au travail abattu par la ministre et son équipe, les retraités percevant une pension de moins de 50 000 Fcfa peuvent le recevoir directement sur le téléphone par mobile money. Quant aux retraités recevant plus de 50 000 Fcfa, ils pourront également recevoir leur virement bancaire sans présenter de pièces administratives. Elle a également au cours de ce même mois effectué une descente dans la deuxième plus grande Universités du Bénin. Face aux étudiants de ce haut lieu de savoir, elle a passé au peigne fin les actions du gouvernement Talon. Lesquels actions ont été appréciées par les étudiants.

Véronique Tognifodé

La ministre des affaires sociales et de la microfinance a effectué au cours du mois d’octobre une tournée à l’intérieur du pays. D’abord à Parakou, la ministre a eu une séance d’échange avec les femmes élues conseillères municipales, communales et locales du Borgou dans le cadre de la campagne de lutte contre les Violences Basées sur le Genre (Vbg). La ministre a pu avoir le soutien de ces femmes pour éradiquer le phénomène dans leur département. L’autorité ministérielle s’est rendue avant, chez l’héroïne de Woria pour lui remettre personnellement son acte de naissance. La ministre a, par la suite, rencontré les différents groupements féminins des communes de Djougou et de Ouaké pour leur apporter son soutien. Toujours au cours du mois d’octobre, la ministre Tognifodé a procédé à Savè, au lancement du microcrédit Alafia qui est une initiative du gouvernement qui vise à lutter contre la pauvreté.


Nikanor

Nikanor est l’artiste ayant fait le buzz au cours du mois d’octobre. Tout est parti d’une vidéo publiée sur les réseaux sociaux où l’artiste s’amourachait avec sa collègue Sessimè. Des rumeurs sur une supposée relation amoureuse entre les deux sont par la suite nées. Mais aucun des deux concernés n’est venu confirmer ou démentir l’information jusqu’à ce que l’annonce d’un nouveau son entre les deux vienne taire les rumeurs.
Cependant, l’artiste n’a pas fini de faire parler de lui. Pendant une soirée organisée par Beaufort, Nikanor repousse publiquement une fan qui est montée sur le podium pour danser avec lui sur le morceau « Toi et moi » en featuring avec Sessimè. Le comportement de l’artiste a fortement été critiqué sur les réseaux sociaux. Néanmoins, il faut dire que l’affaire s’est bien terminée car Nikanor et la fan en question se sont revus et ont même partagé une bouteille de champagne.
Voilà donc présenté, les personnes qui ont marqué d’une manière ou d’une autre, l’actualité au cours du mois d’octobre.

Article Categories:
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.