ALLIANCE POUR LA GESTION DURABLE DES ÉCOSYSTÈMES ET LE DÉVELOPPEMENT : L’arme de Dedras Ong pour lutter contre la désertification et les changements climatiques

3 semaines ago | Written by
14 190 vues
0 0

Du jeudi 17 au vendredi 18 novembre 2022, des acteurs du secteur agricole, de la société civile et des Organisations Non Gouvernementales (Ong), étaient en Assemblée Générale (Ag) constitutive à Parakou. Cette assemblée organisée par Dedras Ong a permis de mettre en place l’alliance nationale pour la gestion durable de l’écosystème et le développement avec un bureau de cinq membres. Les travaux se sont déroulés en présence du représentant du Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (Maep) Adam Sounon Kondé, du coordonnateur national de Dedras Ong Jean Kpetere, du directeur de projet à Dedras Ong Emmanuel Awe Alabi et bien d’autres. 

Wilfried AGNINNIN

Lutter efficacement contre la désertification et les changements climatiques au Bénin pour un développement durable, c’est le bien-fondé de la mise en place de cette alliance nationale portée par Dedras Ong. Au cours de cette assise de deux jours qui s’est déroulée à Dedras Ong à Parakou, les participants venus des structures privées et étatiques ont réfléchi sur les questions de changements climatiques et de la vie de ce réseau. Il s’agit entre autres, de l’état des lieux de la lutte contre la désertification au Bénin, de l’élaboration d’un plan d’action de la lutte contre la désertification et de la présentation des politiques/programmes mis en œuvre au Bénin dans le cadre de la lutte contre la désertification.

Pour le directeur de projet à Dedras Ong Emmanuel Awe Alabi, la question du changement climatique et de la désertification est aujourd’hui au cœur des préoccupations des dirigeants. Au Bénin, la question préoccupe également les Organisations de la Société Civile (Osc). C’est donc pour appuyer les actions du gouvernement afin de trouver des solutions efficaces contre cette problématique que Dedras Ong a pensé mettre en place cette alliance en collaboration avec les Osc et bien d’autres acteurs. « Cette organisation se mettra au côté de l’État pour l’aider en matière de l’élaboration et de mise en œuvre de politiques et l’aidera aussi dans les questions de suivi de toutes les mesures qui sont en train d’être prises en ce qui concerne le changement climatique afin d’améliorer les conditions de vie des populations », a fait savoir Emmanuel Awe Alabi.

En prenant la parole, le Président élu de l’alliance et coordonnateur national de Dedras Ong Jean Kpetere, a exprimé sa gratitude à l’endroit des participants qui ont placé leur confiance en lui. « J’ai foi que nous allons faire de grandes choses. Puisque le changement climatique, la désertification, la restauration des écosystèmes nous concerne tous », s’est-il rassuré. Il a, par ailleurs, invité chaque membre de l’alliance à jouer convenablement son rôle. « Vu le niveau de populisation, il faut que nous travaillons à restaurer notre cadre de vie, pour que les communautés puissent mieux vivre. Je voudrais inviter tous les membres à faire la différence à travers l’alliance, que cette alliance fonctionne mieux pour que nous puissions faire des propositions alternatives. Notre rôle c’est le renforcement de capacités, notre rôle c’est également le plaidoyer, l’alliance ne va pas prendre la place d’une Ong, mais servir d’intermédiaire entre les décideurs et les bailleurs de fonds », a invité le coordonnateur Jean Kpetere.

Il faut souligner que des points focaux de ce réseau national ont été également installés. Les membres du bureau ont un mandat de cinq ans, renouvelable une fois.

 

Article Categories:
A la une · Agriculture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *