ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DE L’ADECOB : Qui va succéder à Yaya Garba?

8 mois ago | Written by
3 157 vues
0 0

Le vendredi 31 décembre 2021, l’Association pour le Développement des Communes du Borgou (Adecob) tiendra son Assemblée Générale Ordinaire (Ago) à N’Dali. Au cours de cette séance, les membres de l’association vont procéder à l’élection du président de leur faîtière. Sur la liste des prétendants à ce poste, figurent deux jeunes maires. Il s’agit du maire de la ville de Parakou Inoussa Zimé Chabi et celui de la commune de Kalalé Tidjani Bani Chabi.

En effet, les deux candidats à ce poste sont à leur première expérience en matière de la gouvernance locale depuis 2020 à l’issue des élections communales et municipales. Cependant, la chance est plus grande du côté du maire Inoussa Zimé Chabi du parti Bloc Républicain (Br), au regard de son expérience dans la gestion de l’administration avec son poste d’alors de chef service de l’enseignement secondaire général du Borgou. La taille de la ville qu’il dirige pourrait également être un facteur non moins important pour son élection à ce poste. Né le 20 Octobre 1971, l’actuel maire de Parakou a décroché son master le 22 décembre 2021, sur la thématique « La problématique de la mobilisation des ressources des communes : cas de la municipalité de Parakou ».

De l’autre côté, la première autorité de la commune de Kalalé Tidjani Bani Chabi, le plus jeune maire parmi les 77 que compte le Bénin, pourrait aussi gagner la confiance des membres de l’Adécob pour son élection. Né le 12 décembre 1992, à Kalalé, il a décroché son master professionnel en climat, eau et développement des milieux tropicaux en 2021. Membre du parti Union Progressiste (Up), le maire Bani Chabi a démontré depuis sa prise de fonction en mai 2020, qu’il est capable de bien gérer la commune de Kalalé. En témoigne son dynamisme sur le terrain et son management auprès des partenaires. Le maire Bani Chabi peut donc justement diriger cette association. Car dit-on, « aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années ».

En attendant, les tractations vont bon train avant le 31 décembre prochain.

Wilfried AGNINNIN

 

Article Categories:
A la une · Au cœur des communes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.