BÉNIN/APRÈS SA DÉMISSION DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE, Djogbénou en route pour l’Assemblée Nationale ou la Marina ?

7 mois ago | Written by
10 936 vues
0 0

Maître Joseph Djogbénou n’est plus le président de la Cour Constitutionnelle (Cc) depuis le mardi 12 juillet 2022. Il a déposé sa lettre de démission à travers une lettre adressée au Vice-président de la Cour Razaki Amouda-Issifou. Selon un communiqué signé du Secrétaire Général (Sg) de la Cc Gilles Badet, la passation de charge entre le président sortant Joseph Djogbénou et le vice-président de la Cour Constitutionnelle (Cc) est prévue pour ce jour mercredi 13 juillet 2022 dans les locaux de la Cour. Cette démission suscite assez de commentaires dans l’opinion publique et sur la toile au point où l’on se demande la nouvelle destination du professeur Joseph Djogbénou.

Même si les raisons de la démission de Joseph Djogbénou ne sont pas connues, l’on pourrait se faire une idée de sa nouvelle destination. En effet, le lundi 11 juillet dernier, maître Djogbénou a été reçu par le président de la République du Bénin Patrice Talon. Au lendemain, il a été reçu par le président de l’Assemblée Nationale (An) Louis Vlavonou. D’après les prévisions, Djogbénou pourrait participer aux élections législatives de janvier 2023 avec le parti Union Progressiste (Up), l’une des formations politiques de la mouvance présidentielle pour espérer être élu président de l’Assemblée Nationale (An). Trois ans après, il est également possible qu’il pose sa candidature pour la présidentielle de 2026 pour pouvoir aller au Marina. Tout compte fait, l’homme a des compétences qu’il faut pour occuper un poste de responsable de haut niveau. En attendant, le boulevard est largement ouvert pour l’avocat personnel du président Patrice Talon et ancien ministre de la justice.

Wilfried AGNINNIN

Article Categories:
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *