BÉNIN/ASSURANCE MALADIE DU PROJET ARCH : La commune de Zakpota désormais bénéficiaire

2 semaines ago | Written by
1 328 vues
0 0

La commune de Zakpota, dans le département du Zou, est désormais bénéficiaire du volet Assurance maladie du projet Assurance pour le Renforcement du Capital Humain (Arch). Les ministres de la santé Benjamin Hounkpatin et des affaires sociales et de la microfinance Véronique Tognifodé ont procédé le vendredi 17 juin 2022 au centre de promotion sociale de Zakpota, au lancement officiel de l’extension de ce volet assurance maladie dans cette commune. C’était en présence du préfet du Zou, les autorités communales et locales ainsi que les bénéficiaires.

Dans son discours de lancement, la ministre Véronique Tognifodé a rappelé la vision du gouvernement qui vise à supprimer pour cette couche de la population, les obstacles financiers liés à leur prise en charge sanitaire. « L’État supporte entièrement les frais liés à leur prise en charge sanitaire pour les pathologies contenues dans le panier de base. Ce panier comprend 75% des pathologies les plus courantes qui font le plus souvent objet de la fréquentation de nos centres de santé comme le paludisme, les maladies diarrhéiques, les infections digestives, les affections respiratoires, les accouchements, les traumatismes etc. », a-t-elle fait savoir. Elle n’a pas manqué d’exhorter les autorités politico administratives à accompagner le gouvernement dans les phases de sensibilisation des populations bénéficiaires.

De son côté, le ministre Benjamin Houkpatin a rappelé toutes les actions en cours dans le cadre du Programme d’Actions du Gouvernement (Pag2) pour offrir un cadre adéquat et aux normes, ainsi qu’une prise en charge optimale aux patients. « Je voudrais rassurer que les soins de santé dans le cadre du projet Arch respecteront les normes et standards de qualité du secteur » a-t-il indiqué.

Il faut souligner qu’au total 12 120 populations ont été déjà impactées sur toute l’étendue du territoire national.

Daniel KOUAGOU

Article Categories:
A la une · Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.