BÉNIN/POUR AVORTEMENT CLANDESTIN : Un infirmier militaire écope de 10 ans d’emprisonnement ferme

2 mois ago | Written by
5 023 vues
0 0

Accusé d’avortement clandestin et exercice illégal en médecine, un infirmier militaire a été présenté le mardi 9 août 2022 au tribunal de première instance de première classe de Cotonou. À l’issue du procès, l’accusé a été condamné à 10 ans d’emprisonnement ferme.

Selon les informations relayées par Frissons Radio, il y a 2 ans l’infirmier militaire avait réalisé une opération de curetage sur une femme enceinte qui a rendu l’âme par la suite. Cette opération s’est révélée clandestine. Interpellé par la police, il avait été mis en détention provisoire depuis 2020.

L’infirmier militaire âgé de 75 ans repart derrière les barreaux pour purger sa peine.

Confiance NOUANTI (Stg)

Article Categories:
A la une · Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.