BÉNIN/PROJET DE LOI DE FINANCES, GESTION 2023 : Les députés informés sur les grandes orientations . Une projection de 1 739 milliards

1 mois ago | Written by
4 119 vues
0 0

Le lundi 27 juin 2022, le ministre d’Etat chargé de l’Economie et des Finances, Romuald Wadagni, était face aux députés de l’Assemblée Nationale (An). C’était pour débattre avec les députés sur les grandes orientations économiques du budget de l’État gestion 2023, et les perspectives économiques et financières pour la période 2023-2025.

Wilfried AGNINNIN

Les députés de la 8e législature sont désormais informés sur les grandes orientations budgétaires du projet de loi de finances, gestion 2023 au Bénin. Cet exercice s’inscrit dans le cadre des dispositions de l’article 59 de la loi organique n°2013-14 du 27 septembre 2013 relative aux lois de finances prescrivant le débat d’orientation budgétaire.

Selon le rapport présenté par la commission des finances, la conduite de la politique économique sur la période 2023-2025 se fera conformément au Programme d’Actions du Gouvernement (Pag) 2021-2026 et s’appuiera sur les stratégies du Plan National de Développement (Pnd) 2018-2025 et les acquis du Pag 2016-2021. « À travers le budget 2023, l’exécutif entend s’inscrire dans l’agenda 2030 des Nations Unies pour le développement durable, par la mise en œuvre d’une série de projets et de réformes visant à atteindre les cibles prioritaires des Objectifs de développement durable (Odd) pertinents pour le Bénin », rapporte le quotidien La Nation. Il est également prévu le renforcement des mesures en cours visant à promouvoir les secteurs à fort potentiel dont l’agriculture, le tourisme, l’économie numérique et l’économie du savoir avec un accent particulier sur l’enseignement technique et la formation professionnelle. Par ailleurs, la situation géopolitique et les différentes menaces que traverse le pays sont également prises en compte.

Du côté des entreprises publiques, elles devraient montrer des tendances globalement favorables sur la période 2023-2025. « Les chiffres d’affaires des offices s’accroîtraient de 13,3 % pour s’établir à 193,1 milliards F Cfa en 2025 contre 170,4 milliards F Cfa en 2023. S’agissant des sociétés, les chiffres d’affaires progresseraient de 549,8 milliards F Cfa en 2023 à 580,9 milliards F Cfa en 2025. La politique de l’État, sur la période 2021 à 2025, envers les collectivités locales visera le renforcement et la dépolitisation de l’administration communale », présente le rapport. Des réformes sont également prévues dans plusieurs secteurs d’activités. Selon le document présenté, ces réformes porteront sur, «…la création du Fonds d’Investissement Communal (Fic) en remplacement du Fonds d’Appui au Développement des Communes (Fadec) et la transformation du Centre de Formation de l’Administration Locale (Cefal) en centre de formation de référence, à vocation régionale pour le renforcement des capacités opérationnelles de l’administration territoriale ».

Le rapport parle également des perspectives de la situation financière de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (Cnss) et du Fonds National de Retraite du Bénin (Fnrb) et les orientations stratégiques du Bénin en matière d’endettement en cohérence avec la Stratégie d’Endettement sur le Moyen Terme (Sdmt) 2020-2024.

Article Categories:
A la une · Économie · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.