BENIN/RECONSTITUTION DES ACTES D’ETAT CIVIL : Le gouvernement allège le processus

3 semaines ago | Written by
20 989 vues
0 0

Le mercredi 20 juillet 2022, un décret d’application portant reconstitution pratique et fonctionnelle des actes d’état civil a été pris par le président Patrice Talon en conseil des ministres. L’Agence Nationale d’Identification des Personnes (Anip), s’appuyant sur ce décret, peut donc procéder à la reconstitution des différents actes civils. En faisant la demande, tous les citoyens béninois peuvent désormais jouir de ces services.

Pour Cyrille Gougbédji, gestionnaire mandataire de l’Anip, cité par le média Mediapart Benin, « en application de cette disposition, l’Anip s’attèlera au quotidien, tous les jours ouvrables, sur toute l’étendue du territoire national, depuis son centre national des opérations à Cadjèhoun, jusqu’à la dernière mairie de commune du Bénin, à garantir aux citoyens béninois, aux personnes nées au Bénin, la reconstitution de leurs actes d’état civil sous un format dématérialisé, pouvant permettre d’avoir accès à leur Numéro Personnel d’Identification ». Il précise également que « désormais, lorsqu’une personne née au Bénin et qui avait été enregistré au Bénin se présentera pour obtenir copie de son acte de naissance ou peut-être de son acte de mariage, ou d’un acte de décès d’un parent, cet acte sera obligatoirement un acte sous format sécurisé. Mieux, il est précisé sur l’acte de format nouveau, qu’il s’agit d’un acte reconstitué en vertu de l’article 19 de la loi, c’est mentionné clairement sur l’acte ». En plus, l’Anip se fera un devoir d’apporter les modifications demandées par le requérant et ayant fait défaut lors du Recensement Administratif à Vocation d’Identification de la Population (Ravip). Cyrille Gougbédji a expliqué que « le décret portant reconstitution des actes d’état civil, prévoit que désormais le citoyen, lorsqu’il demande copie de son acte, n’obtiendra qu’un extrait intégral, cet extrait reconduit toutes les informations de son ancien acte; mais pour des raisons liées à la protection de la vie privée, l’intéressé peut faire la demande d’un extrait simple, l’extrait simple n’étant pas intégral, ne comprend pas toutes les informations que l’on pourrait retrouver sur l’intégral ».

Grâce ADJE (Stagiaire depuis la Russie)

Article Categories:
A la une · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.