CARNET NOIR : Le Bénin a perdu un grand homme des médias

1 an ago | Written by
8 146 vues
0 0

 

La presse béninoise est en deuil. Elle vient de perdre l’un de ses vaillants soldats qui a consacré 30 ans de sa vie au service de la Nation. Pothin Gnanvi puisque c’est de lui qu’il s’agit, a cassé la pipe le mercredi 17 février 2021 dans la commune de Bohicon, à l’âge de 62 ans.
Selon les informations, il est décédé des suites d’une courte maladie. En effet, Pothin Gnanvi est un ancien journaliste au quotidien du service public La Nation. Il a fait valoir ses droits à la retraite le 31 décembre 2019. Pothin Gnanvi a fait son entrée à l’Office National d’Imprimerie et de Presse (Onip) le 5 août 1994 en tant que responsable des relations publiques et commerciales. Ainsi, le 9 septembre 1996, il se retrouve au poste de secrétaire adjoint de Rédaction du quotidien La Nation. Il a passé ses dernières années de service à la Haute Autorité de l’Audiovisuel et la Communication (Haac) où il a été directeur de la Communication puis chef Antenne régionale Zou-Collines.

Daniel KOUAGOU

Article Categories:
Nationale · Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.