CELEBRATION DU 58E ANNIVERSAIRE DE L’INDEPENDANCE DU BENIN : Cissé et Toko promeuvent les traditions et la cohabitation pacifique

4 ans ago | Written by
6 532 vues
0 0

CELEBRATION DU 58E ANNIVERSAIRE DE L’INDEPENDANCE DU BENIN

Cissé et Toko promeuvent les traditions et la cohabitation pacifique

 


Les agents de la police républicaine en plein défilé


Le maire et le préfet allant déposer les gerbes


Toko et Cissé déposant les gerbes dans le mausolée de Hubert Maga


Djibril Mama Cissé rendant hommage après le dépôt de gerbes

Dans le cadre de la célébration du 58ème anniversaire de l’accession du Bénin à la souveraineté nationale et internationale, la ville de Parakou s’est fait remarquer par un défilé militaire et civil riche en couleurs. Placé sous le haut commandement du préfet Djibril Mama Cissé et le maire CharlesToko la célébration de cette année a reçu un cachet spécial, avec la participation de plusieurs autorités politico-administratives. Une place de choix a été accordée aux tenues traditionnelles et au défilé des différents groupes ethniques résidant dans la cité des Kobourou. Avant le défilé militaire et civil, le préfet accompagné du maire ont procédé au dépôt de gerbes à la place du père de l’indépendance Hubert Maga et au mausolée de ce dernier.

Véronique TAKOU et Athalie GBAGUIDI (stgs)

 

À l’image de toutes les villes du Bénin, Parakou a vibré aux couleurs de l’indépendance. L’autorité départementale accompagnée de celle municipale ont d’abord procédé au dépôt de gerbes aux pieds du monument du père de l’indépendance. Après cette étape, elles se sont rendues à son mausolée pour un recueillement. Ensuite, déjà à partir de 08heures 55minutes, le préfet Djibril Mama Cissé et le maire Charles Toko ont procédé à la revue des troupes au carrefour des Tp où attendaient déjà les autres autorités politico-administratives du département, les têtes couronnées, les leaders religieux et les populations venues très nombreuses pour la circonstance.
Ainsi, le passage du 25ème escadron de la musique de l’armée de terre a ouvert le bal du défilé militaire. Après celui-ci, s’en est suivi celui des douaniers, qui à leur tour ont fait place à la troupe des eaux et forêts. Aussi, la particularité de cet événement est le défilé de la police républicaine pour la première fois après la fusion de la police et de la gendarmerie. À la suite de la police républicaine vêtue dans sa nouvelle tenue, sont venus successivement l’armée de terre, les sapeurs-pompiers et les para-commandos qui ont clôturé le défilé militaire pédestre laissant place à la troupe cavalière suivie de celle motorisée quia ainsi mis fin au défilé militaire.
Cette édition a connu une particularité. Il s’agit du défilé civil. De nobles prestations des groupes ethniques venus des quatre coins du Bénin résidant à Parakou ont eu lieu. La foule présente, très satisfaite de l’événement n’a manqué de manifester sa joie par des applaudissements et des cris.
C’est sur ces couleurs traditionnelles que s’est achevée la célébration officielle de la 58ème fête de l’indépendance du Bénin à Parakou.

Article Categories:
Décentralisation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.