CONTRAT DES ASPIRANTS AU MÉTIER D’ENSEIGNANT : Voici ce qu’il faut savoir

3 ans ago | Written by
35 194 vues
0 0

CONTRAT DES ASPIRANTS AU MÉTIER D’ENSEIGNANT

Voici ce qu’il faut savoir

Pour combler le déficit d’enseignants dans les collèges et lycées, le gouvernement de Patrice Talon a initié le recrutement des aspirants au métier d’enseignant. Il s’agit du programme spécial de pré-insertion dans l’enseignement secondaire confié à l’Agence Nationale pour la Promotion de l’Emploi (Anpe). Les personnes retenues à cet effet ont investi les locaux de l’Anpe depuis le vendredi 27 septembre dernier pour la signature de leurs contrats et voici ce qu’il faut retenir.

Les antennes départementales de l’Anpe accueillent depuis le vendredi dernier près de 16 000 aspirants au métier d’enseignant retenus à l’issue d’un test.
Selon le constat fait sur le terrain, cette phase de signature de contrat est subdivisée en deux étapes importantes. La première étape consiste à recevoir les aspirants sur présentation d’une : photocopie légalisée de la carte d’identité nationale; photocopie légalisée de l’acte de naissance; photocopie légalisée des diplômes (académiques et/ou professionnel; chemise dossier).

Après la vérification de ces pièces, les agents de l’Anpe remettent deux exemplaires du contrat à l’aspirant qui y appose sa signature en signe d’approbation aux conditions définies par le programme. Selon nos recoupements, cette étape qui a débuté le vendredi 27 septembre dernier prend rigoureusement fin le mardi 01 Octobre.

La seconde étape du périple des aspirants à l’Agence Nationale pour la Promotion de l’Emploi (Anpe) se déroulera du 02 Octobre au 10 Octobre.

Cette fois-ci, les aspirants sont invités à se présenter dans les antennes départementales avec les pièces ci-après : certificat de prise de service; emploi du temps signé par le directeur et le censeur (original); le relevé d’identité bancaire (Rib); identifiant fiscale unique (Ifu). Selon le dernier conseil des ministres, le programme de pré-insertion dans l’enseignement prend en compte 15 875 aspirants pour un coût global de plus de seize milliards (16 000 000 000) de francs CFA.

Pour les ministres en charge de l’enseignement, par ce programme, le gouvernement compte promouvoir l’emploi décent, sortir les vacataires de la précarité et améliorer la qualité de l’enseignement. Les rémunérations sont proposées en fonction des diplômes et qualifications des aspirants. Elles varient de 95 000 FCFA à 125 000 FCFA y compris la prime de logement. Les paiements se feront par virements bancaires mensuels impérativement entre le 20 et le 23 de chaque mois pendant toute la durée du contrat qui est de 9 mois.

Charles Honvoh

Article Categories:
A la une · Éducation

Comments

  • J’aimerais savoir comment avoir le contrat signé depuis le mois d’octobre 2020.
    J’espère que tout ira bien pour la bonne marche de notre nation le benin

    DANSOU 6 janvier 2021 11 h 37 min Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *