CORONAVIRUS AU BÉNIN : Les scientifiques font le point de leurs recherches

1 an Depuis | Ecrit par
3 375 vues
0 0

 

La pandémie du coronavirus préoccupe bel et bien la communauté scientifique du Bénin. A travers l’Académie Nationale des Sciences, Arts et Lettres du Bénin (Ansalb), sous l’égide de la Présidence de la République et du Ministère des Enseignements Supérieurs et de la Recherche Scientifique, elle a organisé une séance spéciale sur la pandémie de la Covid-19. C’était le vendredi 26 juin dernier dans l’amphithéâtre Idriss Deby de l’Université d’Abomey-Calavi en présence de plusieurs sommités du monde scientifique dont le Recteur de l’Université d’Abomey-Calavi, Maxime da Cruz et le Professeur Valentin Agon.

Wilfried AGNINNIN

C’est une activité scientifique qui a permis aux scientifiques béninois de faire l’état des lieux de la pandémie du coronavirus au Bénin. Ainsi, ils ont fait le point des recherches menées sur la Covid-19 au plan national avant de formuler des recommandations. Des communications présentées, il ressort que l’Afrique en l’occurrence le Bénin doit compter sur ses recherches scientifiques pour endiguer le mal. Les participants ont soulevé le manque de moyens financiers pour mener convenablement les recherches.

De ce fait, les scientifiques ont souhaité une parfaite synergie entre la tradithérapie et la médecine moderne pour contrer la crise sanitaire liée à la Covid-19. Aussi, ont-ils invité la valorisation des recherches au plan local d’où qu’elles viennent. L’occasion était également donnée au Professeur Valentin Agon de faire le point des avancées de son produit médicinale Apivirine. Des recherches menées sur la détection du mode d’action d’Apivirine, en collaboration avec l’Université de Toledo aux États-Unis, montrent qu’il est constitué de 150 composants. Et bientôt, il ne sera plus fait recours aux plantes pour sa fabrication, car une formule chimique est en train d’être mise en place pour sa synthétisation en laboratoire. En attendant les résultats des essais cliniques, le professeur Valentin Agon a fait savoir dans sa présentation, les symptômes de la Covid-19 disparaissent au bout de 3 à 7 jours, selon le cas.

Il faut rappeler que cette séance spéciale est la quatrième organisée par l’Anslb consacrée à la crise du coronavirus.

Source : Yves DAKOUDI

Rubriques:
Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

adana escort adıyaman escort afyon escort ağrı escort aksaray escort amasya escort ankara escort antalya escort ardahan escort artvin escort aydın escort balıkesir escort bartın escort batman escort bayburt escort bilecik escort bingöl escort bitlis escort bolu escort burdur escort bursa escort çanakkale escort çankırı escort çorum escort denizli escort diyarbakır escort düzce escort edirne escort elazığ escort erzincan escort erzurum escort eskişehir escort gaziantep escort gebze escort giresun escort gümüşhane escort hakkari escort hatay escort ığdır escort ısparta escort istanbul escort izmir escort izmit escort kahramanmaraş escort karabük escort karaman escort kars escort kastamonu escort kayseri escort kilis escort kırıkkale escort kırklareli escort kırşehir escort kocaeli escort konya escort kütahya escort malatya escort manisa escort mardin escort mersin escort muğla escort muş escort nevşehir escort niğde escort ordu escort osmaniye escort rize escort sakarya escort samsun escort şanlıurfa escort siirt escort sinop escort şırnak escort sivas escort tekirdağ escort tokat escort trabzon escort tunceli escort uşak escort van escort yalova escort yozgat escort zonguldak escort