CULTURE : À la découverte de l’humoriste Sam du Barça

7 mois ago | Written by
8 365 vues
0 0

Il est titulaire d’une Licence en marketing communication commerce de la Haute École de Commerce et de Management (Hecm). Sara Abdou Samadou Monrigui Alias Sam du Barça est un jeune humoriste très talentueux qui rêve de conquérir l’Occident. Votre journal est allé à sa rencontre. Il livre ici ses premiers pas sur scène, ses projets et ce qu’il pense de l’humour au Bénin. Lisez plutôt.

Wahabou ISSIFOU

Daabaaru : Pourquoi le sobriquet Sam du Barça ?

Sam du Barça : Il n’y a aucun mystère derrière le choix de ce nom, c’est tout simplement parce que j’adore ce club. Je suis un inconditionnel du Fc Barcelone, j’aime le faire savoir partout où je passe.

Que représente la comédie pour vous?

Pour moi c’est ce que j’aimerais faire de ma vie tout simplement, l’humour pour moi est un mode de vie, je me sens dans mon élément. C’est ma passion.

Quand et comment a été votre première apparition sur scène ?

C’était en 2018 lors des journées culturelles de Hecm, un artiste était en retard et il ne fallait pas laisser le public comme ça, j’ai décidé de prendre le micro et amuser le public. Ça s’est super bien passé en plus. J’avais repris un sketch de Boukary.

D’où tirez-vous vos inspirations ?

Mes meilleures vannes me sont venues sous la douche, je tire aussi beaucoup de l’observation, observer ce qui se passe autour de moi, les réseaux sociaux, pas pour copier les blagues là-bas, mais les réactions à certaines blagues m’inspirent.

Quels sont les grands événements auxquels vous avez pris part?

Mon plus grand public fut en 2019 lors de la journée d’intégration de Hecm, il y avait tous les sites du Bénin, c’était ouf. J’ai participé à Humour Délire 2 et 3, 4 Édition de conte au clair de lune, j’ai remporté un concours d’humour au Joker, il s’agit de Talent Révélé, le festival du livre à Natitingou et j’en passe.

Quels sont vos projets à court, moyen, et à long terme ?

A court terme, j’aimerais déjà réussir mon one man show, parce que c’est un test pour moi, c’est un peu mon baptême de feu. J’aimerais aussi multiplier les prestations, développer ma notoriété web. Fouler les plus grosses scènes nationales et régionales.

À long terme, j’aimerais, élever mon niveau de blagues et atteindre ce qui est pour moi un objectif de carrière : Faire rire tout type de public et essayer de conquérir l’Occident.

Sur les pas de quel comédien béninois ou mondial marchez-vous?

Il y en a tellement, mais s’il y en a un auquel je m’identifie actuellement c’est Donel Jacksman, je suis plus dans son style.

La comédie vous nourrit-elle?

Pas vraiment, c’est papa qui me nourrit d’abord, mais dernièrement il y a de l’amélioration j’arrive à gagner un peu un peu.

Quelle est votre appréciation de l’évolution de la comédie au Bénin ?

Je suis optimiste, il y a plein de jeunes et plein d’ainés qui aident les plus jeunes, et le public aussi commence a comprendre l’humour, l’avenir promet.

Votre mot de la fin

J’aimerais inviter la population parakoise à sortir massivement pour ce one man show où je donnerai le meilleur de moi-même. Qu’ils sortent surtout pour nous soutenir et voir le potentiel artistique de la ville de Parakou. Ça en vaut la peine.

 

Article Categories:
A la une · Culture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.