DE PLUS EN PLUS PRÉSENT SUR LE TERRAIN AUX CÔTÉS DES POPULATIONS BÉNINOISES, Richard Boni Ouorou, des sciences politiques à l’action sociale

2 mois ago | Written by
8 711 vues
1 0

Richard Boni Ouorou, politologue, socio-économiste béninois vivant au Canada était l’invité de Barnabas Orou Kouman dans une émission spéciale de la chaîne de télévision numérique Daabaaru Tv. Un entretien qui a permis à l’homme d’aborder plusieurs questions d’ordres politique, économique et social. Ardent défenseur des intérêts de la population, Richard Boni Ouorou va désormais au-delà des critiques et propositions pour poser des actions qui impactent directement le quotidien des populations béninoises à travers ses œuvres sociales.

À la question de savoir ce qui motive l’homme à faire du social aujourd’hui, Richard Boni Ouorou dit qu’il y a deux formes de patriotisme. « Il y a le citoyen patriote qui choisit de se ranger du côté des hommes les plus forts et d’abuser de cette position pour pouvoir engranger des revenus pour lui et pour sa famille. Moi, j’ai choisi de vivre aux côtés des faibles, les sans voix, pour ceux qui se lèvent les matins, qui font des efforts, mais qui ne rapportent rien chez eux», a-t-il indiqué. Richard Boni Ouorou offre des formations dénuées de toute intention politique, contrairement, selon lui, à ce que le gouvernement fait. «J’ai interdit à mes formateurs de parler de questions politiques lors d’une formation, uniquement des formations techniques qui permettent aux gens, chaque personne qui sort de là, de pouvoir écrire lui-même, dans le confort de son foyer, son plan d’affaires, de pouvoir y joindre un plan financier et de savoir spécifiquement avec ce plan d’affaires là, où est-ce que je peux aller chercher un financement et quel type de financement il me faut pour être adapté à mon plan d’affaires», a-t-il détaillé.

Richard Boni Ouorou a initié, depuis plusieurs mois déjà, le programme Top entrepreneur qui accompagne les jeunes entrepreneurs dans divers domaines. Et parlant des formations à leur endroit, l’homme a mis en place un système de suivi post-formation d’environs douze mois afin de permettre aux lauréats du programme d’avancer convenablement dans leurs différents projets. Ce programme mis en oeuvre par le politologue permettra au gouvernement, selon lui, d’avoir une population fiscale potentielle, et à ces entrepreneurs de prendre également en charge d’autres personnes.

« Honnêtement, c’est une des oeuvres dont je suis le plus fier. Là, on n’est pas en train de donner du poisson aux jeunes gens, on est en train de leur apprendre à pêcher», s’est-il exprimé tout heureux en prenant pour exemple les retours satisfaisants qui lui parviennent.

L’éducation, une priorité pour Richard Boni Ouorou

Richard Boni Ouorou oeuvre également pour de meilleures conditions de vie et de travail des écoliers béninois. À cet effet, il construit des modules de salles de classes dans des écoles qui sont en manque. Le cas du département de la Donga tient à cœur l’homme. Dans ce département, plusieurs écoles manquent de salles classes, ce qui oblige certains écoliers à faire deux à trois écoles différentes avant d’avoir leur Certificat d’Etudes Primaires (Cep). D’autres par contre, ne pouvant pas supporter les longues distances qui séparent leur domicile de l’école, décident simplement d’abandonner. Conséquences, plusieurs jeunes de ce département sont devenus des gardiens de maisons, des domestiques et même des prostituées. C’est à celà que le philanthrope veut pallier à travers des constructions de salles de classes à mettre à la disposition du gouvernement.

Wahabou ISSIFOU

Article Categories:
A la une · Social

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *