EDITO : Aïvo à la Criet !

12 mois ago | Written by
3 863 vues
0 0

L’universitaire Joël Aïvo et candidat non aligné à la présidentielle du 11 avril dernier, sera devant les juges de la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (Criet) ce jour, jeudi 15 juillet 2021. Un procès largement attendu de la classe politique béninoise mais aussi, des avocats de l’initiateur du dialogue itinérant. Depuis l’arrestation de Joël Aïvo et sa garde-à-vue, c’est pour la première fois qu’il fera face à un juge pour défendre ses positions.

L’enseignant et constitutionnaliste de haute facture accusé pour atteinte à la sûreté de l’Etat et blanchiment de capitaux, se prononcera sans aucun doute sur les accusations portées à son encontre par le régime. Ardent défenseur des libertés fondamentales et des droits de l’homme n’hésitera certainement pas à rappeler sa pensée, celle d’une Nation libre où tous sont égaux devant la loi.

Le candidat recalé à la présidentielle du 11 avril dernier devra prier tous les dieux de la terre pour convaincre les juges de la juridiction spéciale. Le tolet communicationnel mis en branle par ses avocats pourrait jouer négativement dans la balance. La justice est libre et prendra les mesures appropriées pour l’innocenter ou non. Ce procès pratiquement du siècle est attendu dans un contexte marqué par des actes de corruption que s’évertuent à lutter le gouvernement et son chef.

S.A.A

Article Categories:
A la une · Editorial

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.