EDITO : Eternel quotidien !

1 an ago | Written by
3 923 vues
0 0

La vie a repris son cours normal au lendemain de l’élection présidentielle. Les boutiques et hangars érigés aux abords des différentes artères reçoivent de potentiels clients. Les populations quant à elles, vaquent à leurs occupations. L’administration publique fonctionnelle avant la période électorale continue d’offrir ses services aux usagers. Le pays tourne au rythme du vent et marque ainsi sa ferme détermination à s’inscrire dans la sphère des Nations résolument engagées pour le développement.

Fini les grands regroupements. Fini les caravanes et autres meetings. Fini aussi les actions de propagande vécues au cours de la période de campagne électorale. Les différents coins et recoins du pays avaient été pris d’assaut par les leaders des partis politiques pour vanter les mérites de leur candidat. D’un côté comme de l’autre, les moments les plus agités de la campagne électorale ont été ceux consacrés aux rencontres avec les groupes sociaux. Les artistes, porte-étendard de la population ont aussi goutté aux délices de la fièvre électorale.
Dans les différents états-majors, les artistes ont été sollicités pour passer des appels et messages ciblés. Les jeunes filles ont joué de précieux rôles au cours de la période et ont permis à la communauté nationale et internationale de vivre à travers les médias, les moments forts des caravanes mobiles effectuées dans tout le pays. Les activités reprennent donc pour un nouvel essor.

S.A.A

Article Categories:
A la une · Editorial

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.