EMPLOI AU BÉNIN : « Celui qui a le Master et travaille dans une cabine téléphonique n’est pas en chômage », selon Urbain Amègbédji

2 semaines ago | Written by
137 612 vues
5 1

Le directeur général de l’Agence Nationale pour la Promotion de l’Emploi (Anpe), Urbain Amègbédji a apporté des éclaircissements par rapport aux notions de chômage et de sous emploi. Cela s’est fait ce mercredi 27 juillet sur l’émission 5/7 Matins de la télévision nationale (Ortb).

Ainsi, l’évocation du taux de chômage au Bénin (2,3%) dans une récente déclaration a suscité de vives contestations et de longues polémiques sur les réseaux sociaux, rapporte le média Bénin Web Tv. Car la situation économique au Bénin prête en effet à croire que le taux de chômage est bien plus élevé. Or, il n’en est rien. Toutes ces polémiques sur les réseaux sociaux sont le résultat de la mal compréhension et de l’utilisation à tort et à travers du mot “chômage” par la population.

La preuve, « vous avez un Master, mais vous exercez une activité dans une cabine téléphonique, vous considérez vous-mêmes que vous êtes au chômage, mais vous n’êtes plus chômeur », a affirmé Urbain Amègbédji. Il estime en effet, que les personnes exerçant déjà une activité « quoique ne correspondant pas à leurs compétences » ne font plus partie du lot des chômeurs. Là, on parlera plutôt d’une situation de sous emploi.

La nuance réside donc dans le fait qu’une personne est au chômage quand elle n’exerce aucune activité économique mais recherche activement de l’emploi et est en situation de sous emploi quand l’économie manque des possibilités d’emplois qu’ils souhaitent.

Grâce ADJE (Stagiaire depuis la Russie)

 

 

 

Article Categories:
A la une · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.