ENSEIGNEMENT AU BÉNIN : Le gouvernement donne la joie au cœur des aspirants

1 mois ago | Written by
111 612 vues
10 1

Pendant que les espoirs des Aspirants au Métier d’Enseignant (Ame) s’amenuisent en ce qui concerne le traitement qui leur est accordé, le gouvernement décide enfin de satisfaire l’une de leurs revendications. En effet, le ministre des enseignements secondaire technique et de la formation professionnelle Yves Chabi Kouaro, a annoncé de nouvelles conditions de traitement des Ame. C’était lors de son passage dans l’émission « Gouvernement en Action » le vendredi 10 juin 2022. 

Auriol AKPAKI (Stg)

Cela fait déjà un long moment que les Aspirants au Métier d’Enseignement (Ame) crient leur ras-le-bol en ce qui concerne leurs conditions de travail et le traitement salarial qui leur est accordé. Même les syndicalistes n’ont pas manqué de protester. Le gouvernement n’est pas resté de marbre comme on l’aurait pensé. En effet, lors de son passage dans l’émission « Gouvernement en Action », le ministre des enseignements secondaire technique et de la formation professionnelle, Yves Chabi Kouaro a annoncé deux décisions principales qui devraient soulager les aspirants.

Ainsi, d’une part, les Ame seront dorénavant utilisés et payés 12 mois sur 12. Et d’autre part, en plus de ne plus avoir à donner leur service dans plus de deux établissements d’enseignement, aucun Ame, ne travaillera 30 heures. « Nous avons fait en sorte qu’aucun Ame ne dépasse 2 établissements. Aucun Ame n’a 30 heures », a laissé entendre le ministre. Voilà ainsi de quoi motiver les Ame à être plus performants dans leur travail.

Article Categories:
A la une · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.