FINANCEMENT DE LA CAMPAGNE AGRICOLE 2021-2022 AU BENIN : Les stratégies et la priorité du gouvernement Talon

1 an ago | Written by
2 769 vues
0 0

Depuis l’arrivée du gouvernement de la rupture en avril 2016, tous les secteurs d’activités ont connu des réformes encourageantes. Ainsi, l’agriculture est l’un des secteurs qui a émerveillé plus d’un à travers des résultats concrets grâce aux réformes entreprises par le gouvernement du président Patrice Talon. Pour maintenir le cap des performances réalisées et faire davantage mieux, le régime de la rupture a décidé de mettre en place de nouvelles stratégies pour le financement de la campagne agricole 2021-2022.

Wilfried AGNINNIN

Le secteur agricole est en pleine expansion au Bénin. Pour la campagne agricole 2021-2022, le gouvernement entend mettre la priorité sur le maraîchage urbain et périurbain. Selon le directeur de cabinet du ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, Dossa Aguémon, reçu sur l’émission “90 minutes pour convaincre” de la Radio nationale le dimanche 13 juin 2021, le gouvernement est dans une dynamique de relance des produits maraîchers au Bénin. « Nous sommes déficitaires globalement sur les produits maraîchers au Bénin. Il faut qu’aujourd’hui nos produits se retrouvent dans les rayons. L’idée pour le gouvernement est à la fois d’enrichir le producteur et de s’assurer que les produits de base qui entrent dans nos consommations soient aussi assurés », a-t-il fait savoir. Pour le Directeur Général (Dg) du Fonds National du Développement de l’Agriculture (Fnda), Valère Houssou, « On ne peut pas avoir une agriculture attrayante si on ne crée pas assez de la matière pour induire la consommation locale ».

En ce qui concerne le financement de la campagne agricole 2020-2021, le Dg Fnda a fait savoir que le gouvernement béninois est résolument engagé pour se donner les moyens. A l’en croire, « On finance un projet, on ne finance pas des individus. L’essentiel de nos producteurs agricoles n’ont pas été suffisamment préparés pour permettre aux banques d’injecter la cagnotte qui a été prévue pour faciliter la campagne écoulée. Une chose est d’avoir le projet, l’autre chose est de le défendre. Dans le montage du projet, les Atda sont là pour l’accompagnement, sur le plan technique et le suivi ».

Cette initiative du gouvernement a permis d’accompagner financièrement 500 Petites et Moyennes Industrielles (Pmi) cette année. « Nous sommes en train d’accompagner 350 entreprises agricoles. Ce n’est pas encore la grande masse », a-t-il ajouté.
Au regard de ces projections, le gouvernement est en passe de réussir la campagne agricole 2020-2021 avec encore des résultats plus grands.

Source : Site du gouvernement béninois

Article Categories:
Actualité · Agriculture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.