FORMATION DES HABITANTS RIVERAINS DU SUD DU PIPELINE EXPORT BÉNIN-NIGER : Wapco-Bénin outille des jeunes sur les opportunités du projet

2 semaines ago | Written by
4 909 vues
0 0

Le lycée technique et professionnel d’Amitié Sino-béninoise d’Akassato dans la commune d’Abomey-Calavi a abrité le vendredi 29 juillet 2022, la cérémonie officielle de lancement du programme « Cultiver des Talents ». Cette formation vise essentiellement à former les habitants riverains du projet Pipeline d’export Bénin-Niger en droite ligne avec le programme d’actions du gouvernement. La première session de cette formation a pris en compte des jeunes venus des communes de Sèmè-Kpodji, de Cotonou et d’Abomey-Calavi.

Le directeur départemental des enseignements technique et de la formation professionnelle de l’Atlantique Dr Edmond Houinton, a rappelé à l’assistance, la nécessité de former les jeunes béninois aptes à répondre aux besoins du marché de l’emploi. Selon lui, le programme « Cultiver des Talents » est un impressionnant projet qui vise à donner un nouvel espoir aux populations riveraines du Pipeline Bénin-Niger.

Pour l’administrateur général du groupe Wapco-Bénin Sa Jin Jinsongi, cette formation d’une durée de deux ans, vise à enrichir les compétences locales des jeunes artisans béninois et à réaliser leur rêve. À en croire le diplomate Peng Jingtao, ambassadeur de la République Populaire de Chine près le Bénin, le projet Pipeline Bénin-Niger est le plus grand projet au Bénin qui emploiera une ressource humaine de qualité, formée et apte aux réalités du monde de l’emploi.

Les différents acteurs impliqués dans la réalisation du projet ont exprimé leur gratitude à l’égard de l’entreprise Chinoise Wapco à former la première cohorte. Par ailleurs, sa mise en œuvre s’inscrit dans le cadre d’un accord de partenariat entre le gouvernement béninois et Wapco-Bénin.

Le directeur de cabinet du ministre des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle Garba Ayouba a fait savoir que ce programme ambitionne impacter les collectivités locales de 17 communes en vue d’améliorer l’employabilité des jeunes et demeure un vivier de compétences pour le transport des hydrocarbures.

Il faut souligner que selon l’agenda de la formation, le programme va s’étendre à d’autres jeunes des localités concernées.

S.A.A

Article Categories:
A la une · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.