LÉGISLATIVES DE 2019 : Djogbénou appelé à annuler la date du 28 avril

4 ans ago | Written by
7 513 vues
0 0

LÉGISLATIVES DE 2019

Djogbénou appelé à annuler la date du 28 avril

Il ne fait plus l’ombre d’aucun doute que le président Patrice Talon a convoqué le corps électoral pour le 28 avril prochain. Au moment où les institutions en charge de l’organisation de ces joutes électorales s’affairent pour qu’elles soient une réussite en cette date, un citoyen béninois depuis le département de Mono appelle le président de la cour constitutionnelle, Joseph Djogbénou à mettre une croix sur cette date qui a été annoncée.

Le citoyen en question estime qu’à cause de la possibilité dont disposent les partis politiques pour leur mise en conformité à la loi, une période qui s’étendant jusqu’au mois de mars, il trouve alors anticonstitutionnelle la date du 28 avril. Pour ce citoyen, si les partis politiques ont la possibilité de déposer leurs dossiers de conformité jusqu’en mars, il serait fort probable que certains partis politiques voient leurs dossiers rejetés et soient dans l’incapacité de se conformer à la loi avant la date du 28 avril.

En attendant que le raisonnement du plaignant apporte la conviction de la cour de Djogbénou, les préparatifs des électionbs vont bon train selon le calendrier publié par la Commission Électorale Nationale Autonome (Céna).

Edouard ADODE

Quotidien Daabaaru, le leader de la presse écrite dans le septentrion 

Article Categories:
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *