LÉGISLATIVES DE 2023 DANS LA 8E CIRCONSCRIPTION ÉLECTORALE : Qui du Br et des Fcbe pour battre Traoré de l’Up?

2 mois ago | Written by
7 125 vues
1 0

En janvier 2023, les béninois iront aux urnes pour élire leurs représentants à l’Assemblée Nationale (An). À huit mois de cette échéance électorale, les tractations vont bon train dans les différents partis politiques. Toutes les occasions sont mises à profit pour mobiliser les militants à la base. Dans la 8e Circonscription Electorale (Ce) tout est en train d’être mis en place par chaque formation politique pour avoir des députés à l’hémicycle. Cependant, l’on se demande qui du parti Bloc Républicain (Br) et des Forces Cauris pour un Bénin Emergent (Fcbe) pourra combattre le jeune acteur politique Ousmane Traoré Abdoulaye de la formation politique Union Progressiste (Up) qui semble avoir le vent en poupe en ce moment ?

En effet, la 8e Circonscription Electorale (Ce) est généralement dominée par trois grandes formations politiques. Il s’agit du Br, de l’Up et des Fcbe. Et quand on parle du parti du cheval blanc, l’on voit au premier rang les ténors politiques comme Charles Toko, l’honorable Rachidi Gbadamassi, la députée Mariama Baba Moussa, Mémouna Baboni Yacoubou Sinimbou, l’ambassadeur Adam Bagoudou et bien d’autres. En matière de politique au Bénin en général et dans la 8e Ce en particulier, ces leaders sont incontournables.

Du côté des Cauris, l’ancien parti du président Boni Yayi, l’ex député à l’Assemblée Nationale (An) Amadou Issifou est bien en place. Malgré les démissions de plusieurs membres de ce parti, le conseiller municipal Kassim Orou Soua, est resté toujours fidèle et continue le combat politique sur le terrain. Même si, la plupart des membres et militants de la 8e ont déjà démissionné, la force politique des Fcbe dans cette circonscription n’est pas à négliger. Les populations continuent toujours de faire confiance à ce parti.

Pendant ce temps, le jeune acteur politique Ousmane Traoré Abdoulaye de l’Union Progressiste (Up) gagne de plus en plus le terrain. Il a réussi déjà à rallier à la cause de son Réseau Ousmane Traoré (Rot) plusieurs mouvements de jeunes et de femmes du septentrion en général et de la 8e Ce en particulier. À travers ses actions qui ne sont plus à démontrer sur le terrain, il s’est imposé dans toutes les contrées de la 8e.

Mais l’on se demande pour les législatives de janvier 2023, qui des Fcbe et du Br pourra réussir à battre le jeune acteur politique Ousmane Traoré. La question reste toujours posée et l’enjeu est de taille dans la 8e Ce. En attendant, chaque parti continue de mobiliser ses militants à la base avant la compétition électorale de janvier 2023.

Wilfried AGNINNIN

 

Article Categories:
A la une · Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.