LEGISLATIVES DU 28 AVRIL PROCHAIN : Plusieurs partis politiques courront pour le néant !

3 ans ago | Written by
6 519 vues
0 0

LEGISLATIVES DU 28 AVRIL PROCHAIN

Plusieurs partis politiques courront pour le néant !

Depuis l’historique conférence des forces vives de la Nation de février 1990, aucune des élections législatives organisées au Bénin n’a gardé autant de suspens comme celles du 28 avril prochain.

En dehors des nouvelles exigences faites aux candidats aux prochaines élections législatives par le nouveau code électoral et la charte des partis politiques, l’article 242 de ce code est un grand casse-tête chinois qui sème le doute dans le cœur de tous probables candidats à ces joutes. Personne ne peut jurer avoir la clé qui lui ouvrirait la porte de l’hémicycle pour le compte de la 8ème mandature.

Ce fameux article limite déjà le nombre de listes pouvant être représentées à l’Assemblée Nationale à au plus quatre. De même le critère des 10% des suffrages exprimés au plan national par les listes avant de voir leurs sièges validés est le plus gros souci de tous les partis politiques du Bénin. Il ne sera donc plus possible de voir des listes ayant un seul député élu à l’Assemblée Nationale.

Alors compte tenu du nombre de blocs qui s’annonce de part et d’autre, il est clair que plusieurs partis vont courir pour le néant. Car, il ne suffira plus d’être fort dans sa circonscription électorale pour prétendre représenter le peuple, mais appartenir à un bloc fort et réellement d’envergure nationale pour y arriver.

Comme le stipule l’autre adage latin, « dura lex, sed lex,», ce qui veut dire, « dure est la loi, mais c’est la loi ».

Edouard ADODE

Article Categories:
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.