MANQUE D’EAU ET D’ÉLECTRICITÉ AU QUARTIER WANSIROU GAH DE PARAKOU : Les habitants appellent les autorités au secours

1 mois ago | Written by
2 348 vues
1 0

L’eau, l’électricité et les voies font partie des besoins fondamentaux d’une communauté. Pourtant, force est de constater qu’il y a des populations dans plusieurs localités du Bénin qui ne bénéficient d’aucun de ces services sociaux de base. À Parakou, troisième ville à statut particulier du Bénin, beaucoup de quartiers en plein cœur de la ville manquent encore d’eau, d’électricité et même de voies en 2022. C’est le cas du quartier Wansirou-Gah dont les populations fatiguées appellent les autorités au secours. 

Auriol AKPAKI

Situé dans le troisième arrondissement, Wansirou-Gah fait partie des quartiers orphelins de la ville de Parakou. Et pour cause, les populations manquent de l’indispensable pour vivre en plein 21ème siècle notamment l’eau, l’électricité et les voies. Une situation qui met le quartier dans un enclavement total. Un tour à Wansirou-Gah et le constat est palpable et écœurant. « Ce quartier, c’est Wansirou-Gah, il n’y a pas d’eau, pas d’électricité et pas de voies. Avant, un agent des impôts était venu ici pour prendre l’impôt et on a refusé de payer, car il n’y a aucune infrastructure et il est parti », a déclaré tristement Pierre, un habitant du quartier avant d’ajouter que, « pour avoir un peu d’eau; en temps de pluie, c’est l’eau de pluie qu’on utilise avec tous les risques que ça comporte. Mais en saison sèche, on va acheter l’eau dans une école privée un peu loin. Selon les habitants, les autorités communales ont effectué des descentes dans le quartier en leur promettant de désenclaver leur quartier, mais jusque-là rien.

La belle fausse promesse des autorités

À en croire Pierre, « les autorités communales et des politiciens sont venus ici il y a longtemps et ont promis de régler le problème de l’eau et de l’électricité, mais jusqu’aujourd’hui, ils n’ont rien fait ».

De son côté, Agnès, une autre habitante du quartier Wansirou-Gah depuis une dizaine d’années déplore la politique de certaines mains invisibles en défaveur de son quartier. « On nous avait promis l’électricité avant, mais ils ont envoyé ça à Kpérou-Guerra et nous ont délaissés alors que notre quartier est plus ancien. À cause de ces problèmes, beaucoup de personnes sont en train d’abandonner le quartier. », a-t-elle déploré.

Fatigués du calvaire, les habitants de Wansirou-Gah conscients appellent les autorités au secours « Je demande aux autorités de la ville de penser au quartier Wansirou-Gah. Il faut qu’elles nous aident à avoir de l’eau et l’électricité », a invité Pierre.

Article Categories:
A la une · Au cœur des communes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.