MENOPAUSE CHEZ LES FEMMES AFRICAINES : Le meilleur moment du plaisir sexuel entouré de tabous

1 an ago | Written by
5 328 vues
0 0

MENOPAUSE CHEZ LES FEMMES AFRICAINES

Le meilleur moment du plaisir sexuel entouré de tabous

La ménopause est une étape inévitable dans la vie de chaque femme. Elle est la fin de la période de fécondité chez la femme avec l’arrêt définitif des menstruations. Au cours de cette période, plusieurs modifications sont manifestes chez la femme tant dans son organisme qu’au niveau de son sexe. Cependant, ces modifications sont loin d’être des signes d’arrêt des activités sexuelles chez la femme comme tentent de véhiculer certaines croyances populaires au sein des sociétés africaines. Au contraire, les rapports sexuels pendant la ménopause semblent être très bénéfiques pour la femme.

Samiratou ZAKARI

La ménopause est un phénomène naturel qui apparait chez la femme à partir de l’âge de 50 ans. Selon l’Oms, la ménopause est en effet l’arrêt des règles depuis plus d’un an avec une perte de la fonction reproductive. Elle est caractérisée aussi par la cessation de l’ovulation et de la sécrétion par les ovaires des hormones sexuelles. Pendant la ménopause, l’envie et le désir sexuel diminuent chez la femme, mais n’est pas absent.  La femme ressent constamment de la fatigue, les céphalées, des douleurs musculaires et articulaires, la sensation d’étouffement. La ménopause, lorsqu’elle est troublée peut être accompagnée des signes tels que la prise de poids, les bouffée de chaleur, les céphalées.

Selon la compréhension de plusieurs femmes en Afrique, la ménopause rime avec l’arrêt de la vie sexuelle. Par conséquent, elles décident de s’abstenir complètement du sexe pendant cette période. Adiza Baboni, la soixantaine et femme au foyer à Parakou confie, « à la ménopause, l’organisme connait des modifications, les parties intimes se relâchent. Aussi, chez nous, on fait plus recours au sexe quand on veut concevoir alors je ne vois pas pourquoi il faudrait aller encore au sexe, on ne peut rien ressentir, on a fini avec la maternité. Il n’y a même plus d’envie comme dans la jeunesse ». Hariatou Boukari abonde dans le même sens, « à la ménopause on a plus d’envie, la libido diminue considérablement. Aussi faut-il dire que moi je suis dans ma 5e année de ménopause. Je ne suis pas allée au sexe pendant environ 3ans et demi et quand je fermais ma quatrième année, mon époux a voulu qu’on reprenne avec le sexe, j’ai accepté pour lui faire plaisir puisque je n’étais pas aussi vieille que ça. Mais c’était vraiment la catastrophe car à chaque fois qu’il essayait de me pénétrer je sentais une terrible douleur au niveau du vagin ce qui a fait que j’ai carrément laissé maintenant ».

D’autres femmes africaines ménopausées s’inquiètent de ce que deviendrait le sperme dans leur organe génital après chaque acte sexuel. Puisque selon ces dernières, ce sont les menstruations qui permettent d’évacuer les spermatozoïdes non fécondés. Alors, elles tirent comme conclusion qu’elles pourront tomber malades, si elles doivent accepter vivre une vie sexuelle normale. Cependant, renoncer totalement au sexe a bien de conséquences sur la santé.

Des conséquences

Pour Fanny Hounkponou Ahouingnan, gynécologue obstétricienne au Chud /Borgou, la première conséquence de l’abstinence sexuelle pendant la ménopause est le manque d’harmonie au sein du couple. Aussi, l’arrêt des rapports sexuels pendant cette période favorise les douleurs énoncées plus haut une fois qu’on essaie de reprendre cet exercice ce qui conduit à la baisse de la libido chez la femme, car celle ci refuse de reprendre à cause de la douleur. En effet, lorsque la femme s’éloigne du sexe à la ménopause, la vulve s’atrophie ou se rétrécit et une éventuelle reprise de l’activité sexuelle devient douloureux pour elle. Et ainsi, l’envie sexuelle diminue de plus en plus. Il faut noter aussi des impacts sur le plan psychologique comme la nervosité fréquente.
La femme doit se sentir toujours belle et désirée même pendant la ménopause qui est une étape pendant laquelle l’organisme connait assez de modifications. Comme le pensent plusieurs femmes, le sexe n’est pas du tout interdit pendant la ménopause. Il comporte assez d’avantages.

Des avantages

La sexualité pendant la ménopause est un remède incontournable contre les maladies de la vieillesse mais aussi pour maintenir une pleine santé après 50 ans. « La sexualité est très bien conseillée pendant la ménopause, il n’y a aucun risque à cela. Elle permet l’harmonie du couple, d’éviter les troubles psychologiques. Aussi permet-t-elle d’éviter la baisse de la libido liée aux douleurs des rapports sexuels car cela réduit l’atrophie et le rétrécissement de la vulve », a fait savoir la gynécologue Fanny Hounkponou Ahouingnan.

Le rapport sexuel est un exercice physique qui permet de renforcer les muscles. La sexualité après la ménopause est une très bonne chose pour la santé physique, mentale. Moufidatou Parapé qui vit cette expérience depuis plusieurs années confirme, « quand je suis allée à la ménopause à 51 ans, le médecin de la famille m’a conseillé de ne pas arrêter les rapports car cela m’aidera beaucoup pour mon âge. J’ai suivi ses conseils et j’avoue que je suis vraiment au top de ma santé, je suis toujours rayonnante, mon teint brille. Je n’ai plus de petits enfants dont il faut s’occuper, je prends bien soins de moi, et cela me permet même d’oublier mes soucis. Mon traitement c’est seulement le sexe et mon époux et moi vivions comme quand on avait nos 30 ans ».

Quel que soit l’âge, l’observance d’une sexualité régulière et l’adoption d’attitudes positives sont des facteurs de bien-être et de satisfaction. C’est pour cela la spécialiste encourage et rassure les femmes qui pensent que le sexe c’est seulement pour concevoir ou est réservé au non ménopausée à avoir une vie sexuelle régulière pour leur propre épanouissement et à se rapprocher des spécialistes en cas de signes gênants ou majeurs.

Des séances de sensibilisation à l’endroit de cette cible feront aussi changer les mentalités sur ce sujet.

Article Categories:
A la une · Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.