MISE EN ŒUVRE DU RÉSEAU BÉNINOIS D’ÉDUCATION ET DE RECHERCHE À L’UAC : Plus de 100 mille étudiants désormais connectés à l’internet

1 mois ago | Written by
5 156 vues
0 0

Mettre au service de la communauté universitaire, un outil numérique et efficace pour le rayonnement de la recherche, c’est l’objectif de la mise en œuvre du Réseau Béninois d’Education et de Recherche (Rber) à l’Université d’Abomey-Calavi (Uac). Cet instrument contribuera à asseoir la recherche dans un contexte où le numérique devient une nécessité. La cérémonie de lancement a eu lieu le jeudi 30 juin 2022 au rectorat annexe de l’Université d’Abomey-Calavi en présence des ministres du numérique et de la digitalisation Aurélie Adam Soulé Zoumarou et de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique Eléonore Yayi Ladékan, des autorités universitaires, enseignants et bien d’autres.

S.A.A.

L’Université, temple du savoir devra abriter des infrastructures modernes à la pointe de la technologie. En effet, le réseau béninois d’éducation et de recherche est une innovation qui connecte 10 centres universitaires dont sept appartenant à l’université d’Abomey-Calavi.

Le Rber a pour principale mission l’interconnexion des universités publiques comme privées, le partage des services numériques et la mutualisation des ressources éducatives aussi bien nationales qu’internationales. Pour la vice-rectrice chargée de la coopération professeur Nelly Kelomin, le Réseau est connecté au réseau d’éducation et de recherche de l’Afrique centrale et de l’ouest qui favorise l’accès au réseau éducatif mondial. A l’en croire, les ressources numériques et le partage des résultats de recherche s’avèrent indispensables.

Le gouvernement en action…

Le réseau est élargi à l’ensemble des sites universitaires, a renchéri Marc-André Loko, directeur général de l’agence des systèmes d’information et du numérique.

Selon la ministre Éléonore Yayi Ladékan, ce réseau permettra à plus de 100 000 étudiants d’avoir accès à l’internet, à la documentation, aux cours en ligne et au savoir en général dans les mêmes conditions que leurs camarades des universités d’Europe, d’Amérique et d’Asie. Ceci, grâce à l’interconnexion avec le réseau d’éducation et de recherche d’Afrique centrale et de l’ouest. « Le train du numérique est arrivé à l’Université d’Abomey-Calavi », a-t-elle laissé entendre.

Pour la ministre Aurélie Adam Soulé, « la distance n’est plus un frein à l’accès aux connaissances, à l’accès aux compétences ». La mise en œuvre de la plateforme Rber, souligne-t-elle, s’inscrit dans le cadre du Programme d’Actions du Gouvernement (Pag). Pour la ministre Aurélie Adam Soulé Zoumarou, « cette mise en service est un ouf de soulagement ». Le Rber n’est pas de l’internet mais plutôt un réseau qui actera le partage de ressources numériques qui vient résoudre la question de connectivité. « Nous souhaitons que ce réseau soit un réseau pérenne que nous mettons en place », a fait savoir le ministre du numérique et de la digitalisation pour qui le réseau reste un investissement durable.

Pour accéder à la plateforme Rber, il suffit de se connecter à son compte de la plateforme e-Learning.

 

Article Categories:
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.