MUSEE DE L’EPOPEE DES AMAZONES ET DES ROIS DU DANXOME : Un accord de financement de plus de 22 milliards signé

1 an ago | Written by
3 567 vues
0 0

Le jeudi 3 juin 2021 à Cotonou, le ministre d’Etat chargé de l’économie et des finances Romuald Wadagni et son collègue en charge de la culture Jean-Michel Abimbola, ont procédé à la signature d’un accord de financement avec la France, représentée par son Ambassadeur au Bénin et le Directeur général de l’Agence Française de Développement (Afd). Cet accord entre dans le cadre du projet de création du musée de l’épopée des Amazones et des rois du Danhomè et de valorisation du site palatial d’Abomey, mis en œuvre par le Directeur général de l’Agence Nationale de promotion des Patrimoines et du Tourisme (Anpt) avec l’appui technique d’Expertise France et du ministère français de la culture.

Financé en don et en prêt par l’Afd, à hauteur de 22,95 milliards de francs Cfa, soit 35 millions d’Euros, ce projet permettra la mise en valeur du site touristique d’Abomey grâce à la réhabilitation de quatre Palais royaux et à la construction d’un nouveau musée aux standards internationaux où seront exposées des œuvres héritées du royaume du Dahomey.

Pour le ministre en charge de la culture Jean-Michel Abimbola, ce projet permettra également de relever le défi de faire du tourisme une filière de développement économique créatrice de richesses et d’emplois, de par ses différentes composantes. « Nos regards sont désormais et plus que jamais tournés vers la poursuite et l’accélération des travaux de construction du musée de l’Épopée des Amazones et des Rois de Danxomè et de valorisation du site palatial d’Abomey, qui constitue la destination finale des biens culturels restitués par la France, après leur séjour temporaire à Ouidah au Fort portugais », a-t-il ajouté.

De son côté, le ministre béninois de l’économie et des finances, Romuald Wadagni a invité les équipes des deux parties à travailler avec célérité. Il a rassuré la partie française de la volonté du gouvernement du président Patrice Talon de continuer à intégrer la composante pérennisation dans la mise en œuvre de tous les projets à l’effet d’un développement durable.

Il faut souligner que la cérémonie de signature de cet accord s’est déroulée en présence du directeur général de l’Anpt, Edmond Tolli, de l’Ambassadeur de la France près le Bénin, Marc Vizy et bien d’autres.

Source : Site du gouvernement

Wilfried AGNINNIN

Article Categories:
A la une · Culture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.