NAZAIRE HOUNNONKPE AU CHEVET DE LA POLICE REPUBLICAINE DU BORGOU : La famille du feu Mouhamed Chabi Bernard a reçu la visite du Dgpr

4 ans ago | Written by
11 383 vues
0 0

NAZAIRE HOUNNONKPE AU CHEVET DE LA POLICE REPUBLICAINE DU BORGOU

La famille du feu Mouhamed Chabi Bernard a reçu la visite du Dgpr

La veuve en blanc

. Le moral de la troupe rehaussé

Toujours soucieux de la période douloureuse que traverse la police républicaine du Borgou, le directeur général de la police républicaine, Nazaire Hounnonkpè s’est rendu au chevet de ses disciples de ce département. Ce mercredi 14 novembre, le patron de la police républicaine accompagné d’une forte délégation a visité le domicile du feu Bernard Mouhamed Chabi, ce vaillant policier qui a rendu l’âme les armes à la main lors d’une patrouille nocturne à Parakou. Il a profité de l’occasion pour galvaniser la troupe.

Wahabou ISSIFOU

Après les hommages rendus au feu Ziad Baba Daouda, décédé dans un accident lors d’une patrouille le matin du mardi 13 novembre dernier à Djidja, la délégation du directeur général de la Police républicaine, Nazaire Hounnonkpè, accompagné du directeur départemental de la police Républicaine du Borgou, Pacôme Anato et du représentant du directeur départemental de la Police Républicaine du Zou, Augustin Kouapoua, a rendu une visite au domicile mortuaire du feu Bernard Mohamed Chabi, ex sous brigadier de première classe, décédé le mardi 9 Octobre dernier à Parakou. Ce vaillant policier a perdu la vie suite à un coup de poignard d’un délinquant qu’il traquait lors d’une opération de patrouille nocturne. A son domicile, la délégation a été accueillie par la mère, la veuve et les enfants de l’illustre disparu. Nazaire Hounnonkpè a présenté ses excuses à la famille pour avoir été absent à la cérémonie de présentation des hommages à ce brave héro. Il a profité de l’occasion pour présenter de vive voix ses condoléances et celles de la Police Républicaine à la famille éplorée. Ses remerciements sont allés à l’endroit du préfet, du maire et des agents de santé qui ont joué leur partition au moment où l’agent était en danger. Il a par cette occasion consolé la famille éplorée et témoigné sa sollicitude à leur endroit par un geste symbolique.

Le moral de la troupe dopé

Au cours de cette même descente à Parakou, le directeur général de la Police Républicaine, Nazaire Hounnonkpè a également galvanisé la troupe. Il a demandé que le partenariat entre la police et la communauté soit renforcé et que les séances de sensibilisation soient continuelles.

Pour les fêtes de fin d’année qui s’approchent, l’autorité a prodigué de sages conseils à l’endroit de ses éléments afin d’assurer la sécurité des personnes et des biens et surtout pour lutter efficacement contre le grand banditisme et la criminalité sous toutes ses formes. Ainsi, il a appelé la troupe dirigée par le Ddpr, Pacôme Anato, à créer un climat de confiance avec la communauté afin que le service de sécurité de la Police Républicaine soit un service totalement social.

Il a ensuite invité la troupe à mettre l’amour au cœur de ce noble métier pour lequel le Président Patrice Talon est à pied œuvre pour l’amélioration des conditions de son exercice. Il n’a pas manqué d’exprimer toute sa gratitude à l’endroit du préfet du Borgou, Djibril Mama Cissé, le maire Charles Toko et son conseil pour leurs engagement et détermination dans la quête d’un mieux-être pour les populations.

Article Categories:
Actualité · Social · Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.