PARAKOU : Deux présumés cybercriminels en fourrières, un troisième en cavale

1 an ago | Written by
6 951 vues
0 0

 

Deux présumés cybercriminels ont été arrêtés le mardi 26 janvier 2021, à Banikanni un quartier de la ville de Parakou. Selon les informations rapportées par le quotidien Matin Libre, les deux cybercriminels sont tombés dans les mailles de la police républicaine pour détention et usage de chanvre indien et le troisième est activement recherché. En effet, ils ont été surpris en pleine consommation de chanvre indien dans leur chambre, rapporte la source. L’un serait âgé de 23 ans et demeurerait au quartier Thian dans le premier arrondissement et le deuxième âgé également de 23 ans, maintenancier de profession, résident au quartier Arafat. Ainsi, après perquisition de leurs domiciles, des objets en lien avec la cybercriminalité ont été découverts, a confié le commissaire Charles Kindédohoun. La police républicaine a notamment découvert quatorze cartes transcash ; quinze cartes Sim Lebara de la France, une carte Santander au nom de Maria Jésus Carvagal; huit plaquettes de Sim Moov et Mtn ; un reçu de retrait d’argent par Expression Union International; cinq boulettes et des graines de chanvre indien; de la cendre et des mégots contenus dans une boîte de lait Peak; un routeur wifi; un kit Bluetooth à oreille; trois boîtes de savon noir; deux amulettes; cinq téléphones portables dont quatre Android contenant des données de cybercriminalité; deux ordinateurs portatifs de marques Lenovo et Dell contenant également des données de cybercriminalité, informe le Journal.
Il faut noter que les deux présumés cybercriminels arrêtés sont en garde à vue et leur complice, un apprenant au lycée agricole Médji de Sékou est en fuite. Il est activement recherché par la police républicaine.

Daniel KOUAGOU

Article Categories:
Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.