PHENOMENE DE MARI ET FEMME DE NUIT : Des liens de mariages entre le visible et l’invisible!

3 ans ago | Written by
26 880 vues
0 0

PHENOMENE DE MARI ET FEMME DE NUIT

Des liens de mariages entre le visible et l’invisible!

Dans le monde d’aujourd’hui, parmi les réalités métaphysiques qui font courir bon nombre de femmes et d’hommes perturbant même leur quiétude, on note le phénomène de conjoint de nuit. Ce phénomène qui est souvent détecté par les spiritualistes de tout genre prend de plus en plus de l’ampleur dans les sociétés africaines, causant du coup une psychose au sein de la jeunesse accablée par plusieurs maux. Ce phénomène hautement spirituel semble être lié à des causes personnelles des victimes avec des conséquences graves dans maints domaines de leur vie. Cependant, il existe plusieurs rituels ou prières pour en être délivrée selon la croyance de la victime.

Samiratou ZAKARI et Aurore ADANDEDJAN (Stgs)

Encore connu sous le nom d’esprit incube chez l’homme et succube chez la femme, les hommes et femmes de nuit sont des esprits de sensualité et de sexualité. Ils dominent lorsqu’ils pénètrent le corps d’un individu et poussent plus celui-ci au désir sexuel. Ils infligent aux victimes des rapports sexuels très réguliers pendant leur sommeil. Ces esprits ont pour objectif d’amener les êtres humains à s’égarer de la voie de Dieu afin d’atteindre leur but. Le pasteur Oscar Biguezoton justifie, « Ces esprits sont commandés par l’esprit Jézabel qui est au dessus de la reine des eaux “Mami-Wata”. Leur but est d’avoir l’ovule de la femme ou le spermatozoïde de l’homme ». Plusieurs facteurs favorisent la pénétration de ses esprits dans l’organisme de l’homme

Les raisons de pénétrations des hommes et femmes de nuit

Les esprits incubes et succubes entrent dans la vie de leurs sujets lorsqu’une porte spirituelle s’ouvre en eux à diverses occasions. Pour Afiavi A. l’octogénaire résidant à Parakou, « l’origine des hommes et femmes de nuit est surtout liée aux sorties nocturnes observés chez certains jeunes, l’utilisation excessive des parfums, les savons parfumés, le port de tenu indécentes comme les robes sexy et des tenues à étincelles et aux couleurs variées, le port de perles ». Aussi, le faite de se doucher la nuit en chantant, avoir une forte libido, suivre les films pornographiques et se masturber; l’utilisation des produits défrisants seraient des portes d’entrée de ces esprits. Aussi, s’adresser aux marabouts, ou aux féticheurs qui ne s’y connaissent pas suffisamment dans le métier, ouvrirait également des portes d’entrée des esprits incubes et succubes. Plusieurs signes ou comportements observés sur un individu permettent de savoir si ce dernier est incarné par ces esprits.

Des manifestations

Les maris et femmes de nuit sont des génies qui prennent pour épouses ou époux des humains qu’ils arrivent à posséder. Plusieurs signes permettent de détecter la présence de ces esprits.
Entre autres signes, les pertes vaginales chroniques chez la femme et les faiblesses sexuelles chez l’homme, des maladies génitales drôles constituent les manifestations de ce phénomène dans la vie d’un homme ou d’une femme. Cependant, les manifestations ne se limitent pas souvent à ce niveau. «L’Homme connait des blocages sur tous les plans, sentimental, financier, amical. L’homme ou la femme qui est sous l’emprise de ces génies a toujours la haine du mariage et pour lui le mariage est une mauvaise chose », a fait savoir le pasteur Oscar Biguezoton. Aussi, ces esprits de nuit sont capables d’être à la base des disputes répétées, colère violente entre les partenaires. Les personnes possédées par ces génies sont poussées aussi à la prostitution, des avortements, des fausses couches, l’infertilité ou aux autres formes de débauches. L’esprit incube fait tout pour empêcher sa victime (jeune fille ou la femme au foyer) d’avoir la paix dans son couple. « Dame Latifa divorcée et mère de 2 enfants se fond en larme chaque fois qu’elle se souvient de sa fin triste avec son époux à cause de l’esprit incube qui a su prendre possession de son corps quand elle était marié. « Je vivais avec mon mari quand cet esprit de mari de nuit est apparu dans ma vie. Je me disputais toujours avec mon homme, je suivais les instructions de cet esprit, je me plaignais toujours de ma vie de couple. J’étais finalement obligée de commettre l’irréparable car la pression était forte. J’ai donc abandonné mon mari et mes enfants et je me suis retrouvée dans la rue à mener une vie de débauche ». Elle continue tristement, « je ne me préoccupais plus de mes enfants et de ma famille. C’est finalement mes parents qui de force m’ont conduite dans notre église et avec l’aide d’un pasteur j’ai pu vaincre le mal ».

De plus, ils agissent sur leurs sujets pratiquement en des jours bien déterminés. Ces jours dépendent du type d’esprit et son niveau de jalousie, selon les propos des spécialistes en spiritualité.
Dame Lucresse, victime des esprits de mari de nuit parle de son expérience les larmes aux yeux, « j’ai été victime des esprits incubes pendant des années. Ils m’ont prise pour leurs propriétés et ont complètement ruinés ma vie. Pendant cette période, je me disputais sans fondement avec mon mari les jeudis et les vendredis. Ainsi, la nuit dans mon sommeil, je me vois en train de faire l’amour avec un homme autre que mon époux. Au réveil, je constate que mon vagin est mouillé de sperme ». Elle ajoute qu’elle a lutté pendant des années contre ces détracteurs avant d’être libéré. Ce phénomène n’est pas sans conséquence désastreuse sur la vie des victimes.

Des moyens de délivrance

Les esprits incubes et succubes sont très difficiles à combattre et il faut des personnes vraiment fortes spirituellement pour lutter contre ces génies. Les alphas, les maîtres traditionnels, les prêtres, etc sont entre autres les personnes les plus remarquées dans la société qui mènent cette lutte.

Dans la religion musulmane, il existe un traitement efficace fait par les versets coraniques et pratiqués par les personnes qui s’y connaissent.

Chez les chrétiens les personnes victimes des maris et femmes de nuit se font délivrées par des séances d’exorcisme pratiquées par des pasteurs ou prêtres exorcistes. « Les esprits incubes et succubes ne lâchent pas aussi facilement. Les personnes délivrées de ses esprits doivent éviter de s’adonner aux habitudes malsaines. Eviter, la solitude, le port des tenues attirantes, et autres comportements de déviances », a conseillé le pasteur Oscar Biguézoton. Il ajoute qu’« il faut se purifier avec la feuille d’hysope plus du sel béni très tôt le matin a 6h pendant neuf jours en récitant les psaumes 51 et 35; afin de lutter contre ces esprits.»

Au vue des conséquences, et de la vie impossible qu’infligent les maris et femmes de nuit sur la vie de leurs victimes l’adoption d’une vie saine s’avère nécessaire.

Article Categories:
A la une · Dossier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.