POLITIQUE DANS LA 8E CIRCONSCRIPTION ÉLECTORALE : Ça craint pour l’Up, Br et Moele-Bénin

2 mois ago | Written by
6 660 vues
0 0

Les ténors du parti de l’opposition ‘’Les Démocrates’’ (Ld) ont entamé depuis peu, une tournée nationale de remobilisation de leurs structures décentralisées. Une tournée qui intervient à quelques mois des législatives de janvier 2023 et vient clouer le bec de ceux qui criaient son absence sur le terrain. Contrairement à ses adversaires politiques de la mouvance qui ont très tôt opté pour des meetings chaque week-end à la rencontre de leur base, le président Éric Houndété et son équipe optent pour une stratégie qui pourrait faire mal au grand jour.

Pour la deuxième phase de leur tournée, Les Démocrates ont déjà parcouru plusieurs départements notamment la Donga, le Borgou, les Collines, le Mono et le Littoral. Cette stratégie doit réveiller l’Union Progressiste (Up), le Bloc Républicain (Br) et Moele-Bénin qui doivent mettre le pied sur l’accélérateur pour ne pas se faire surprendre.

En effet, à travers ces descentes, le parti parrainé par l’ancien président Boni Yayi montre sa volonté de prendre part aux prochaines joutes électorales mais aussi qu’il n’est pas mort comme le pensent certains. Et à chaque étape, les ténors de ce parti pourraient utiliser la cherté actuelle de la vie au Bénin malgré les mesures du gouvernement, comme argument pour convaincre les électeurs à leur accorder leur confiance. Toute chose qui pourrait mettre en difficulté les partis de la mouvance notamment le Bloc Républicain (Br), l’Union Progressiste (Up) et Moele Bénin qui devront fournir plus que des mots pour convaincre les électeurs surtout dans la 8ème Ce, au cas où la compétition sera inclusive comme promis par le chef de l’État Patrice Talon. D’où la nécessité pour eux, de multiplier des stratégies pour ne pas se faire sauvagement abattre comme un lièvre dans une partie de chasse. Car avec ce réveil, le parti Ld n’a visiblement aucune envie de rien laisser lui échapper.

Samira ZAKARI

Article Categories:
A la une · Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.