PRECOCITE DES RAPPORTS SEXUELS : Quand des enfants s’amusent avec le sacré

4 ans ago | Written by
28 096 vues
0 0

PRECOCITE DES RAPPORTS SEXUELS

Quand des enfants s’amusent avec le sacré

Le rapport sexuel est simplement la pénétration du vagin de la femme par le pénis de l’homme. Une pénétration au cours de laquelle l’homme émet une semence appelée sperme, qui servira à féconder l’ovule. Il y a deux générations environ, l’âge du premier rapport était de 20 ans. Mais avec la modernisation, la mondialisation avec les technologies de communications, cet âge a considérablement baissé.

Il n’est pas rare de voir de nos jours des enfants de 12, 13ans avec un bébé. L’on est donc tenté de demander à quel âge au juste elles ont effectué leur premier rapport sexuel. Et l’on se rend compte aisément que l’âge du premier rapport sexuel est plus bas que l’on ne le pensait. 7 ans. Oui, à 7ans déjà certains parents surprennent leurs enfants en plein ébat sexuel. C’est dommage et regrettable.

Des enfants qui commencent à peine les cours préparatoires, ont déjà connaissance de ce qu’est un rapport sexuel. Comment est-ce qu’ils se sont rendu compte que les appareils génitaux pourraient jouer ce rôle?

Mais bien, la réponse est très simple. Lorsque les parents ne font plus attention à la présence de l’enfant quand l’envie survient, c’est normal. Lorsque les parents laissent l’accès aux appareils tels que le téléphone, l’ordinateur, la télévision et qu’ils s’adonnent à la pornographie, c’est normal. Lorsque les parents n’ont plus le temps de recadrer leurs enfants et les laissant se promener en allant régulièrement chez les voisins, c’est normal. Lorsque les parents ne savent plus cacher leurs parties intimes aux enfants, c’est normal. Lorsque, lorsque,…. Et les conséquences sont là.

A 11 ans, elle a déjà un bébé parce que l’alimentation des parents et de l’enfant a déjà modifié la morphologie de l’organisme. Ainsi, les premières menstrues qui apparaissaient à 12, 13 ans ont changé. Maintenant, elles ont leurs menstrues à 9 ans, et au premier essai de rapport sexuel, les facteurs susceptibles d’accroître les risques des maladies et infections sexuellement transmissibles sont là. D’abord, l’enfant n’étant pas encore au terme de la croissance morphologique de son organisme subi une nouvelle transformation. Des grossesses non désirées, la prostitution, la délinquance, le banditisme, et plusieurs d’autres vices sont autant de conséquences qui surviennent après la précocité des rapports sexuels.

Quelles solutions faut-il alors?

Les religions et certains groupes sociolinguistiques ont déjà joué leur partition en indiquant que les premiers rapports sexuels doivent venir après le mariage à l’âge mature. Mais malgré cela, le constat reste amer. Le ver étant déjà dans le fruit, l’idéal serait que les parents jouent le rôle qui est le leur en intensifiant l’éducation sexuelle chez leurs progénitures. L’enfant doit forcément acquérir une maturité sexuelle et affective avant d’aller au sexe. Les éducateurs aussi ont leur part de responsabilité. Ils doivent revoir leur manière de dispenser le savoir aux apprenants dès le bas-âge. Tout ceci réuni, pourrait changer avec le temps la manière de voir le sexe chez les enfants.

Wahabou ISSIFOU

Article Categories:
A la une · Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.