REDEVABILITE DES POLITIQUES ÉDUCATIVES AU BENIN : Le Consortium Dedras-Ong Social Watch Bénin lance le Pro-Repem _ Pme, Education Out Loud et Oxfam Ibis, Partenaires Techniques et Financiers du projet

2 semaines ago | Written by
7 773 vues
0 0

L’amélioration du système éducatif béninois tient beaucoup à cœur l’Ong Dedras. C’est pourquoi elle a initié avec Social Watch Benin, le Projet de Renforcement des organisations de la société civile pour la Redevabilité des Politiques Éducatives et leur Mise en Œuvre (Pro-Repem). La cérémonie consacrant le lancement officiel du projet s’est déroulée le mardi 22 novembre 2022 au Golden Tulipe Hôtel Le Diplomate à Cotonou en présence des acteurs de la société civile et des autorités politiques et administratives en charge de l’éducation.

J-M H

L’initiative vise à soutenir davantage les actions de la société civile pour accroître et garantir une éducation de bonne qualité, équitable et fiable aux enfants béninois. Par ce projet, Dedras et ses partenaires veulent « renforcer le rôle de la société civile nationale dans la promotion de la transparence et la redevabilité des politiques du système éducatif et leur mise en œuvre pour améliorer la qualité de l’éducation et l’équité genre », a martelé le président du conseil d’administration de l’Ong, Alphonse Kinkponhoué. Il a expliqué que le projet ira en appui aux Osc dans la collecte, l’analyse et l’interprétation des données, l’organisation d’évaluations citoyennes afin de disposer des données probantes pour le dialogue politique au plan local et départemental. En retour, ces organisations auront à fournir des analyses objectives et faire des recommandations pouvant amener les décideurs à « assurer de façon qualitative le droit à l’éducation pour tous ».

Le Pro-Repem est initié suite au constat de la persistance de la déperdition scolaire au Bénin. En effet, explique Sylvain Aloubani le directeur du projet, « beaucoup d’enfants accèdent à l’école mais beaucoup abandonnent également avant la fin du primaire ». Le Pro-Repem trouve également son fondement dans la nécessité d’accompagner l’État béninois en raison, notamment, de la disparité fille/garçon et la vulnérabilité du système éducatif béninois aux catastrophes ou chocs climatiques, sanitaires et sécuritaires. C’est donc au regard de ces paramètres et de bien d’autres, que le consortium Dedras Ong et Social Watch Bénin s’est décidé à appuyer les organisations de la société civile pour la redevabilité et la mise en œuvre des politiques éducatives.

Prenant la parole au nom des organisations de la société civile, le Vice-président de la coalition béninoise des organisations pour l’éducation pour tous fait remarquer que le Pro-Repem va contribuer à une éducation de base de qualité à tous les enfants béninois. Arsène Adiffon a expliqué avec fermeté que le projet « dénote du rôle prépondérant que jouent les Osc, à travers la recherche de financement afin d’accompagner le gouvernement dans la réalisation de sa mission qui est d’offrir à tous les enfants, filles comme garçons, sans distinction aucune, une éducation de qualité inclusive et équitable sur un pied d’égalité ».

En plus des Osc, la réalisation du projet cible entre autres, les centrales syndicales, les Ong, les associations d’enfants maires, etc. Le coût globale du Pro-Repem est estimé à 648 millions 345 mille 600 Fcfa sur financement des Partenaires techniques et Financiers (Ptf) tels que Education Out Loud, Gpe, Woord en Daad, Oxfam Ibis. Ce projet est prévu pour durer 30 mois et couvre les 77 communes du Bénin.

Article Categories:
A la une · Éducation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *