SITUATION SOCIO-POLITIQUE AU BÉNIN: Nazaire Dossa accepte la main tendue de Talon

3 ans ago | Written by
4 991 vues
0 0

SITUATION SOCIO-POLITIQUE AU BÉNIN

Nazaire Dossa accepte la main tendue de Talon

Face à la tension sociale qui monte au Bénin depuis les élections du 28 avril dernier, et les événements malheureux ayant occasionné des pertes en vies humaines et d’importants dégâts matériels, Nazaire Dossa est monté au créneau. A travers une déclaration lue devant un parterre de militants, sages, élus municipaux et locaux de la ville de Parakou, l’acteur politique a affiché sa position. Selon lui, il est urgent de pacifier le climat sociopolitique en acceptant la main tendue du président Patrice Talon. En tout cas, lui il l’a accepté et a invité les autres acteurs politiques à lui emboîter les pas.

Barnabas OROU KOUMAN

« La radioscopie, le scanner ou même l’Irm responsables de la situation sociopolitique globale de notre pays le Bénin, avec son pic malheureux des 1er et 2 mai 2019, interpellent toutes consciences collectives et individuelles équilibrées à une réflexion profonde, sincère et objective ». Ainsi a planté le décor de sa déclaration ce samedi 15 juin, Nazaire Dossa, pour se prononcer sur l’actualité sociopolitique nationale.

Selon lui, au regard des morts à l’occasion des actes de vandalisme perpétrés, des blessés graves, des citoyens qui croupissent en prison pour cause de violence, des compatriotes “exilés” ou qui ont choisi de s’expatrier volontairement ou de fait pour raisons politiques ou autres avec leurs cortèges de désagréments socio-familiaux, Nazaire Dossa pense qu’il faut absolument créer un cadre approprié de discussions aux fins de trouver un espace libre de dialogue sain, transparent et équilibré qui rassure tous les partenaires. Et pour lui, « si l’on est conscient de tout ce qui précède en faisant une lecture objective de la qualité des rapports de force en présence dans le paysage politique qui est le nôtre aujourd’hui ; et si l’on a un cœur de compassion, de solidarité nationale et d’amour patriotique, pour ce pays qui nous est si cher, l’unique solution salvatrice possible qui vaille aujourd’hui, ici et maintenant, et ce en vue de pacifier durablement le climat socio-politique de notre pays, c’est d’accepter sans coup férir, sans tergiverser et sans poursuivre nos calculs politiciens habituels pour saisir la main tendue salutaire, humaine, volontariste et spontanée du premier magistrat de notre Pays, le Président Patrice Talon ».

Nazaire Dossa se veut clair et précis dans son approche qui est d’abord pour lui un cri d’amour, un cri de solidarité, un cri de devoir humanitaire ou tout simplement un cri humain. Il appelle ainsi, tous les acteurs politiques à faire comme lui, « osons lui faire confiance tant sur la durée que sur les modalités de l’organisation de ce débat politique républicain. Nul n’a le droit de mettre en cause sans preuve les paroles et la bonne foi d’un compatriote, fût-il Président de la République ». Car, il reste convaincu qu’ « aujourd’hui, toute autre option contraire à celle énoncée supra n’est que la manifestation regrettable d’un déni de la démocratie, de l’unité nationale et de la cohésion sociale en pleine construction ».

Pour finir, Nazaire Dossa s’est adressé à certains acteurs de la vie politique béninoise, « ceux des nôtres qui pensent, qu’à la faveur d’une vitesse hypothétique de sédimentation des actes de violence, ils pourront arracher le pouvoir en dehors des urnes ou dans la rue, qu’ils sachent qu’ils attendront longtemps car demain ne sera pas la veille de la concrétisation de leur plan peu patriotique. ».

Cet appel mérite d’être entendu par tous pour que le Bénin puisse recouvrer sa paix durable et sa démocratie comme cela a toujours été le cas.

Quotidien Daabaaru, leader de la presse écrite dans le septentrion

Article Categories:
A la une · Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.