SOUTENANCE DE THESE A L’UAC : Azizou El-Hadj Issa, désormais docteur des sciences de l’environnement . Il reçoit la mention très honorable avec les félicitations du jury

4 mois ago | Written by
20 517 vues
0 1

C’est à travers une brillante présentation que l’impétrant a séduit à l’unanimité le Jury pour son originalité. Azizou El-Hadj Issa, ancien ministre de l’agriculture sous Boni Yayi, ex-député, ancien directeur général des eaux et forêts, ancien directeur du parc W a présenté le jeudi 21 avril 2022, les résultats de ses travaux de recherche portant sur le « Système de gouvernance de la biosphère transfrontalière du parc W du Bénin de 2000 à 2020 : structure et fonctionnement, bénéfices socio-économiques et impacts sur l’intégrité écologique de la réserve ». Cette soutenance a eu lieu à l’amphithéâtre Houdégbé de l’Université d’Abomey-Calavi (Uac). Au terme de la présentation de son travail, il a élevé au grade de docteur de l’Uac avec la mention très honorable et félicitations des membres du jury.

S.A.A

La cité des Kandissounon enregistre un nouveau docteur. La matinée du jeudi 21 avril 2022, le candidat Azizou El-Hadj Issa a soutenu sa thèse de doctorat. Un rendement scientifique qui vient donner des réponses aux multiples préoccupations sur la gouvernance de la biosphère transfrontalière du parc W du Bénin de 2000 à 2020. A l’en croire, « les approches de solutions contenues dans le document sont pour les générations actuelles et futures ». Bien qu’il reste à faire, le nouveau docteur signale qu’il y a déjà dans son travail des résultats qui peuvent permettre de porter de plusieurs crans la valeur et l’intégrité des parcs nationaux comme internationaux. Ces approches peuvent même être appliquées à chaque aire protégée en les adaptant à leurs spécificités.

Du document final, il est à noter que les aires protégées sont d’une importance capitale pour la conservation de la diversité biologique ainsi que la fourniture des services éco-systémiques. Cependant, leur efficacité à atteindre les objectifs est bien souvent contextuelle et déterminée par des facteurs locaux y compris les considérations sociales, les arrangements institutionnels et le contexte politique. Cette étude ayant eu pour cadre le parc W a évalué la contribution de la gouvernance sur la période 2000–2020 au bien-être des communautés et à l’intégrité écologique de la réserve. Et pour parvenir à ce résultat, le nouveau docteur Azizou Issa a parcouru des centaines de ménages en utilisant une méthodologie multidisciplinaire.

D’après le professeur Brice Tente qui a présidé le jury, l’impétrant a fait un travail de grande qualité sur un sujet d’actualité. Le président a aussi reconnu la qualité des résultats du travail qu’il juge utilisable pour les aires protégées que pour d’autres espaces. Même appréciation aux yeux du professeur Brice Sinsin, ancien recteur de l’université d’Abomey-Calavi qui a dirigé les travaux de recherche du nouveau docteur.

Docteur Azizou El-Hadj Issa a pris l’engagement de partager les résultats de ses recherches avec les structures qui en ont besoin ainsi que les jeunes qui sont encore sur le terrain pour qu’ils profitent de ses quarante années d’expérience.

Il faut souligner que quatre membres du jury étaient présents et un a suivi la soutenance par visioconférence.

Article Categories:
A la une · Éducation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.