SUPPOSÉ BRAQUAGE À L’UNIVERSITÉ DE PARAKOU LE 4 MARS DERNIER : Un canular digne d’un film hollywoodien . Voici le scénario

3 mois ago | Written by
53 331 vues
0 0

Le vendredi 4 mars 2022, le Vice-président de l’Union Nationale des Etudiants de l’Université de Parakou (Uneup) Ambroise Allalé a déclaré avoir été braqué derrière l’Université de Parakou (Up) dans les encablures de la station régionale de l’Ortb. Sa moto aurait été emportée par les hors-la-loi. Mais après les enquêtes menées, il s’est avéré que c’était un braquage monté de toute pièce.

LIRE AUSSI : BRAQUAGE D’UN MOTEL A COPARGO : Plusieurs millions emportés par les hors-la-loi

Ce qui s’est en réalité passé

Selon nos enquêtes, il s’agit d’un pur canular. En effet, ce n’était pas en réalité le Vp Uneup Ambroise Allalé qui a été victime de braquage. Mais c’était plutôt l’un de ses camarades étudiants à qui il avait prêté sa moto qui a été victime de ce supposé braquage. À en croire la source, la victime dans sa promenade avec la moto a croisé deux individus qui lui ont proposé une affaire de change de devise notamment des dollars en francs Cfa. Tombée dans leur piège, ces arnaqueurs ont réussi à remettre à la victime une enveloppe contenant des papiers simples en lieu et place des dollars escomptés.

Après avoir pris l’enveloppe, la victime devait se rendre dans une institution bancaire de Parakou pour échanger lesdites devises étrangères en francs Cfa. Avant son départ, les délinquants lui auraient demandé une garantie. La victime va donc consigner la moto empruntée auprès de l’un des faussaires et se fera remorquer sur la moto du second arnaqueur pour la banque. Aussitôt arrivés, elle s’empresse de se diriger vers la caisse de l’institution bancaire. C’est à ce niveau qu’elle se rend compte que c’était des papiers simples qui étaient en réalité dans l’enveloppe en lieu et place des dollars. Avant sa sortie de la banque, le second faussaire est déjà parti. Elle va précipitamment se rendre, à l’aide d’un taxi-moto, au lieu où la moto empruntée a été laissée en garantie mais ce sera déjà tard.

LIRE AUSSI : BRAQUAGE À ABOMEY-CALAVI : Un conducteur de taxi-moto poignardé par son client

Dépassée par les faits et ne sachant plus où mettre la tête, la victime va créer un supposé braquage derrière l’Université de Parakou dans les environs de l’Ortb qui finira par la rattraper. Grâce à la vigilance de la police républicaine, notre supposée victime est arrêtée et fait déjà l’objet d’un mandat de dépôt.

Son procès est prévu pour le jeudi 17 mars prochain au tribunal de première instance de première classe de Parakou.

Wilfried AGNINNIN

Article Categories:
A la une · Au cœur des communes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.