SURENCHÈRE DU PRIX DE CIMENT AU BÉNIN : Des magasins de vente fermés dans l’Ouémé-Plateau

5 mois ago | Written by
14 177 vues
0 0

Depuis quelques jours, des responsables de la direction départementale de l’industrie et du commerce de l’Ouémé-Plateau ont mené plusieurs opérations sur le terrain face à la surenchère que connaît le prix du ciment. Ainsi, plusieurs magasins de vente de ciment ont été fermés lors du contrôle des prix dans ces deux départements.

Selon les informations de « 24haubenin », une équipe de la direction départementale de l’industrie et du commerce de l’Ouémé-Plateau était sur le terrain. Ceci, pour un contrôle des prix de vente du ciment. Le constat sur les lieux ont permis à Apollinaire Togbadji et la délégation qu’il conduit de procéder à la fermeture de nombreux magasins.

Pour le directeur départemental, les magasins où le ciment est vendu au plus à 75.000 francs Cfa ne sont pas sanctionnés, car, même si le ciment à l’usine n’a pas augmenté de prix de façon officielle depuis 2008, le gasoil qui contribue au transport de ce matériel de construction, connaît une augmentation sensible. « Depuis la hausse du prix du ciment, mon équipe et moi n’ont jamais manqué d’aller sur le terrain pour le contrôle du prix », a-t-il confié en ajoutant que plusieurs magasins ont été fermés pour non respect du prix.

Apollinaire Togbadji a, pour finir, fait savoir que les magasins mis en cause seront ouverts après le paiement des amendes au trésor.

Adéniyi Gildas AFFOUDA (Stg)

Article Categories:
A la une · Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.