TOURNÉE STATUTAIRE DU PRÉFET DU BORGOU : Cissé reçu à Kalalé, Nikki, Pèrèrè et N’Dali . Il s’imprègne de l’état des communes et de leurs difficultés

2 ans ago | Written by
5 564 vues
0 0

Conformément aux dispositions de l’article 151 de la loi n°97-029 du 15 janvier 1999 portant organisation des communes en République du Bénin, et dans le strict respect des mesures barrières, l’autorité départementale du Borgou Djibril Mama Cissé a entamé le mardi 03 novembre dernier, sa cinquième tournée statutaire dans les communes du Borgou. Démarrée par la commune du plus jeune maire du Bénin, cette tournée a déjà parcouru les communes de Nikki, Pèrèrè et N’Dali. Le préfet du Borgou et sa délégation composée de ses chargés de mission et les membres de Conférence Administrative Départementale, à chacune des étapes, s’imprègnent de l’état des communes, les avancées notées au cours des dernières et également les problèmes auxquels elles sont confrontées.
Barnabas OROU KOUMAN

 


La tournée statutaire du préfet Djibril Mama Cissé a démarré par la commune de Kalalé le mardi 3 novembre 2020. La délégation composée des Chargés de Mission, des membres de la Conférence Administratrive Départementale (Cad) a été reçue par le maire Bani Tidjani, son équipe, les élus communaux et le personnel administratif de l’hôtel de ville.

Le maire dans son allocution, a présenté le fonctionnement de l’administration communale, les actions menées depuis sa prise de fonction avant d’évoquer les difficultés auxquelles la commune est confrontée. Au nombre des difficultés soulevées, Bani Tidjani a évoqué entre autres, celles liées à la gouvernance locale, à la gestion du foncier, au mariage des enfants, à la gestion des cantines scolaires, à la coproduction de la sécurité et la santé communautaire.
A tour de rôle les membres de la Cad ont, chacun en ce qui le concerne, apporté des éléments de réponse aux préoccupations du maire.
L’autorité départementale quant à elle, après avoir apprécié les efforts consentis par la nouvelle équipe dirigeante en vue de booster davantage le développement de ladite commune, a exhorté le maire et les conseillers à œuvrer pour la cohésion au sein du conseil communal. En ce qui concerne certaines préoccupations du maire, Djibril Mama Cissé a promis rendre compte à qui de droit pour que des solutions idoines soient apportées pour le bien-être des populations.
Le même exercice a eu lieu avec les communes de Nikki, Pèrèrè et N’dali dans la journée du jeudi 4 novembre. Et à chaque étape, les thématiques relatives à l’état de la gouvernance locale, à la situation intérieure, à la gestion foncière, à la transhumance, au fonctionnement des cantines scolaires, à la coproduction de la sécurité, à la santé, à l’éducation, au mariage des enfants et la mobilisation des ressources sont, entre autres, les sujets qui ont été passés au peigne fin. Ceci a permis à l’autorité départementale d’apprécier les efforts consentis par les conseils communaux, et de les exhorter à plus d’engagement en vue de relever les nombreux défis de développement qui se posent à leurs communes.
Demain, la délégation est attendue respectivement dans les communes de Bembèrèkè et de Sinendé.

Article Categories:
A la une · Actualité · Décentralisation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.