VALORISATION ET PROMOTION DE LA JEUNESSE AU BÉNIN : Les sous projets Tédijo lancés à Nikki

3 mois ago | Written by
6 036 vues
0 0

Le jeudi 31 mars 2022 a eu lieu dans un hôtel de la commune de Nikki un atelier de présentation de sous projets Tédijo : valorisation et promotion de la jeunesse au Bénin. Il a réuni des Organisations de Défense des Droits des Femmes et Organisations de Jeunes du Borgou (Oddf/Oj), le partenaire financier Care International Bénin Togo et autorités politico-administratives telles que le représentant de la directrice pays de Care International Bénin Togo Roland Lègbanon, le représentant du maire de Nikki Gbêboussa Boni, la représentante du Directeur Départemental de la Santé du Borgou Pulchérie Agoli-Agbo, des directeurs d’établissements secondaires de la commune, du premier ministre de la cour royale de Nikki sa majesté Sinadoumwirou, des chefs des centres de promotion sociale et bien d’autres.

Wahabou ISSIFOU

Le projet Tédijo cible essentiellement les adolescents et jeunes de 15 à 24 ans et se focalise sur la promotion des Droits à la Santé Sexuelle et Reproductive (Dssr), à la réduction des mariages précoces et forcés dans les départements de l’Alibori et du Borgou.

Pour le représentant de la directrice pays de Care International Bénin Togo Roland Lègbanon, le problème lié à la santé sexuelle et reproductive des adolescents et jeunes devient de plus en plus une préoccupation majeure de développement et un problème de santé publique au Bénin. Il l’a démontré avec des chiffres à l’appui. C’est dans le souci de pallier cette situation et d’améliorer la santé sexuelle et reproductive, de promouvoir et protéger les droits connexes des adolescents et jeunes, que Care International Bénin Togo à travers l’équipe de gestion de Tédijo travaillera en collaboration avec les Oddf/Oj en vue de leur renforcement institutionnel et de capacités, pour les activités de plaidoyer sur les droits à la santé sexuelle et reproductive.

À l’endroit des Oddf/Oj, Roland Lègbanon a, au nom du gestionnaire du projet, dit combien il compte sur elles et sur leur engagement à lever les barrières sociales, culturelles et de genre, afin d’améliorer la qualité de l’information, l’offre des services en santé sexuelle et de la reproduction et d’impulser un changement de comportement durable chez les adolescents et jeunes des communautés ciblées à travers les différentes activités. « L’équipe de gestion reste disponible à vous appuyer tout au long de vos projets», a-t-il indiqué pour finir.

À en croire la Cheffe service santé mère enfant de la Dds Pulchérie Agoli-Agbo, représentante du directeur départemental de la santé du Borgou, cette initiative est à applaudir. Elle a ensuite exhorté les différentes parties prenantes à ne pas marchander leur collaboration aux organisations de la société civile dans le cadre de la mise en œuvre de ces sous projets. « Je n’ai nul doute que les adolescents et les jeunes de Nikki et de Kalalé sortiront davantage épanouis à la fin de la mise en œuvre de ces sous projets», s’est-elle exprimé.

Dans ses propos de lancement officiel des sous projets Tédijo, le représentant du préfet du Borgou Sanni Bio Bayé, s’est réjoui de l’initiative de ce projet qui s’inscrit en droite ligne dans la vision du gouvernement dont l’objectif est d’offrir de meilleures conditions de vie et d’épanouissement à la gent féminine. « Dans cette perspective, le projet permettra de susciter la mobilisation des différents acteurs aux fins de lutter contre les violences à l’égard des femmes et d’instaurer une société juste, pacifique, équitable, à même de garantir les conditions d’un développement inclusif et durable. », a-t-il fait savoir en invitant les parties prenantes à fusionner leurs efforts autour des activités du projet et jouer effectivement leur partition en vue de l’atteinte des objectifs fixés. Sanni Bio Bayé a, au nom du préfet, rassuré de sa disponibilité à accompagner les différents acteurs en vue du succès de ce projet.

Il faut rappeler que le projet Tédijo est financé par Care International Bénin Togo et regroupe les organisations de jeunes telles que Ajepec Su Dom Sé, Association Barika, Roajelf Bénin et Roafem.

Article Categories:
A la une · Au cœur des communes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.