VENERATION DES ANCIENS CHEFS D’ETAT PAR LE PEUPLE, Une marque particulière de la démocratie béninoise

5 ans ago | Written by
12 755 vues
0 0

VENERATION DES ANCIENS CHEFS D’ETAT PAR LE PEUPLE,

Une marque particulière de la démocratie béninoise

Depuis l’historique conférence des forces vives de la nation de février 1990, la République du Bénin s’est résolument engagée sur le chemin de la démocratie. Au-delà des théories et principes consignés dans la loi fondamentale de la Nation, le peuple reste attaché à tous les attributs de la démocratie et la vit au quotidien. Cet esprit qui caractérise le béninois se manifeste par cette considération que porte chaque citoyen du Bénin aux anciens présidents de ce pays. En dehors de toute considération liée au régime ou aux résultats d’un ancien président de la République du Bénin, le béninois donne un profond respect à ses anciens chefs. Ce sentiment manifeste est plus que vérifié ces derniers temps-ci à travers les différentes sorties de l’ancien président Boni Yayi.

Edouard ADODE

Du feu président Mathieu Kérékou à Boni Yayi en passant par le président Soglo, après leurs règnes, ils jouissent d’une grande considération de la part du peuple. La vénération dont font objet ces anciens chefs, va même au-delà du respect dont ils ont bénéficié au moment où ils étaient en fonction.

Cette vénération se traduit par plusieurs faits. De son vivant, l’ancien président Mathieu Kérékou était presque la référence de tous les politiciens de tout bord qui voulaient toujours l’avoir de leur côté bien que le ‘’caméléon’’ s’est manifestement retiré de la scène politique. Cette adulation pour l’homme a été plus démontrée lors des cérémonies de son inhumation. Ce jour-là, de Cotonou à Djougou en passant par Bohicon, tout le pays était dans une émotion sans pareille.

Aujourd’hui cette adoration des anciens chefs d’Etat du Bénin est claire au vue des bains de foules de l’ancien président Boni Yayi qui est devenu plus adulé qu’au moment où il était au pouvoir. Du nord au sud, à chacune de ses sorties, l’homme ne fait que drainer du monde avec des slogans et cris de joie en dépit des résultats de sa gestion qui ne sont pas forcément reluisants. De plus, bon nombre de béninois se sent frustré et indigné par certaines allégations qui se font contre l’ancien chef de l’Etat Boni Yayi lors des dépositions de certaines personnes devant la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (Criet) dans l’affaire Icc-service. Les mêmes sentiments de considération et de respect sont manifestés à l’égard de l’ancien président Dieudonné Nicéphore Soglo à chacune de ses apparitions publiques.

La considération des anciens présidents de la République par le peuple béninois, est tout simplement une marque particulière de la démocratie et de la culture du Bénin.

Article Categories:
A la une · Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru