APRÈS SA TOURNÉE DANS LE DÉPARTEMENT DU MONO : Le Dg Anip prend contact avec ses agents du Zou et des collines

1 an ago | Written by
20 436 vues
0 0

Dans sa volonté d’améliorer les prestations rendues par l’Agence Nationale d’Identification des Personnes (Anip), le Dg Pascal Nyamulinda a effectué du 12 au 16 mai 2023 une tournée nationale. Ainsi, après l’étape du département du Mono, le directeur général de l’Anip Pascal Nyamulinda a poursuivi sa tournée dans le Zou, les Collines puis dans le Borgou.

Pascal Nyamulinda et sa suite, s’étaient rendus le lundi 15 mai 2023 dans le département des Collines, où ils ont été accueillis par le préfet Saliou Odoubou. Après ses mots de bienvenue, l’autorité préfectorale a fait savoir que les agents de l’Anip dans l’exercice de leur fonction, sont pour la plupart confrontés au problème de baisse de tension qui agit sur le rendement du travail. Il a, à cet effet, suggéré qu’il serait vraiment bien de penser à une source d’énergie photovoltaïque afin de gérer l’unité de production de façon autonome. Le préfet Saliou Odoubou s’est réjoui de l’existence d’une base de données qui serait un atout pour passer à un autre niveau d’évolution numérique plus élevé en matière de matérialisation de l’état civil au Bénin. Le directeur général de l’Anip a instruit son service afin qu’une solution soit trouvée dans les meilleurs délais.

Du coté de la mairie de Dassa, la délégation de l’Anip a été reçue par le 2ème adjoint au maire et le secrétaire exécutif. Dans ses propos introductifs, le Dg a fait savoir aux autorités communales qu’il est venu s’enquérir du fonctionnement des unités déconcentrées et penser à l’amélioration des services rendus à la population en vue de l’atteinte des objectifs fixés. Tout en remerciant l’Anip, les autorités communales, ont à leur tour pour cette belle initiative, souligné les imperfections notées sur le terrain. Il s’agit entre autres, de l’enrôlement et les corrections qui tardent à se faire ou sans suite parfois. En effet, il faut dire qu’à la mairie comme à la préfecture de Dassa, c’est le problème d’énergie qui revient sur table. Et de ce fait, le Dg de l’Anip a sur le champ donné des instructions aux délégués pour que les différentes préoccupations évoquées, soient réglées sur les lieux et dans un court délai. Il a également rassuré les uns et les autres que bientôt toutes les communes seront dotées d’une unité de production. La délégation de l’Anip a mis le cap sur la préfecture du Borgou à Parakou le mardi 16 mai 2023, pour le même exercice.
Dans ses propos à la délégation de l’Anip, le préfet du Borgou, Djibril Mama Cissé a exprimé sa gratitude pour la démarche du Dg de l’Anip. Il a, pour finir, rassuré de l’accompagnement de tout le personnel de la préfecture de Parakou pour la réussite des différentes initiatives au profit du bien-être des populations.

Selon le Dg de l’Anip, 80% du travail est déjà fait. « Ce qui reste c’est la dernière touche pour atteindre l’objectif pour le développement durable de l’état civil au Bénin. Nous allons mettre en place une gouvernance numérique pour pérenniser le système mis en place. Ceci est un grand pas pour le développement de nos Nations », a-t-il promis.
L’après-midi du 16 mai 2023, l’équipe du Dg de l’Anip était également dans la commune de N’Dali.

Il faut noter que la tournée du Dg de l’Anip, Pascal Nyamulinda a pris fin par la visite du Centre d’inclusion de Covè qui s’occupe des demandes en ligne et de la production des fid dans le département du Zou.

Laurence AMOUSSOU (Stg)
Source: Com.Anip-pr

Article Categories:
A la une · Actualité · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru