AS NOTRE ARTICLE SUR LE MARIAGE PRÉCOCE ET FORCÉ DANS LA DONGA : La direction départementale des affaires sociales et de la microfinance réagit

3 semaines ago | Written by
5 871 vues
0 0

Dans sa parution du mercredi 16 novembre 2022, votre quotidien Daabaaru a titré en manchette « Mariage forcé et précoce au Bénin: Des jeunes filles contraintes d’épouser leurs grands-pères dans la Donga ». À travers des statistiques données par le chef service promotion du genre, de la famille et de l’enfant du département de la Donga et des témoignages, nous avons montré comment des filles mineures sont contraintes d’épouser leurs grands-pères. Mais de son côté, la Directrice Départementale des Affaires Sociales et de la microfinance (Ddasm) de la Donga a estimé que les arguments avancés et les témoignages de l’article ne concordent pas avec la réalité. À l’en croire, le phénomène est en nette régression dans son département. Elle a apporté des explications à travers un droit de réponse envoyé à la rédaction. Lire le droit de réponse.

droit de réponse

Samira ZAKARI

Article Categories:
A la une · Au cœur des communes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *