BÉNIN/TOURNÉE NATIONALE : La Fn-Cvpc sensibilise ses pairs pour la préservation de la qualité du coton-graine

8 mois ago | Written by
8 155 vues
0 0

La journée du jeudi 12 janvier 2023 n’a pas été de tout repos pour le président de la Fédération Nationale des Coopératives Villageoises de Producteurs de Coton (Fn-Cvpc) Tamou Gani Badou. Deux mois après le lancement officiel de la campagne le 4 novembre 2022, le président Badou, à la tête d’une forte délégation est allé visiter les usines d’égrenage de la Société pour le Développement du Coton (Sodéco) des communes de Banikoara et de Kandi. Ceci, dans le cadre d’une tournée nationale qui va se poursuivre jusqu’au 28 janvier prochain. L’objectif de cette tournée est de s’enquérir de l’état d’avancement des opérations au niveau des usines et de sensibiliser les responsables et producteurs sur le respect des procédures de commercialisation et la préservation de la qualité du coton-graine. Étaient présents aux côtés du président Tamou Gani Badou, son Secrétaire Exécutif Souhaibou Gambari, le délégué de Zone Alibori et des 2Kp de l’Association Interprofessionnelle du Coton (Aic) Zoulkaléni Noma, le collaborateur du chef service conditionnement à la Direction de la Production Végétale Bertrand Akpahounké, le président de l’Union Départementale des Producteurs (Udp) de l’Alibori Bio Yira Imorou et quelques présidents des Unions Communales des Coopératives Villageoise de Producteurs de Coton (Ucom-Cvpc).

De Banikoara à Kandi pour ce début de tournée, la délégation a pris connaissance de l’avancement des opérations dans les différentes usines. Le mot d’ordre, veiller pour une conservation de la qualité du coton-graine. « Comme je le dis souvent, la culture de coton n’est pas chose facile. La qualité de coton-graine du Bénin, nous devons la préserver. Quand il s’agit de vendre à l’international, nous devons veiller sur la qualité du produit», a fait savoir le président de la Fn-Cvpc Tamou Gani Badou.

Pour Bertrand Akpahounké de la Direction de la Production Végétale, cette activité entre dans le cadre de la promotion de la qualité du coton béninois. Ainsi, après la visite des deux usines de Banikoara et celles de Kandi, et les constats effectués, il a salué les producteurs pour les efforts consentis dans le maintien de la qualité. Il a invité les producteurs à continuer la sensibilisation pour de meilleurs résultats.

Le problème qui se pose au niveau des usines est la mouille intentionnelle du coton. Ce qui détériore la qualité du coton et par conséquent son déclassement.

Les responsables des Ucom sensibilisés 

Après la première étape de cette tournée nationale, le président de la Fn-Cvpc Tamou Gani Badou et sa suite, ont tenu une séance de restitution au siège de l’Udp Alibori en présence des gérants et responsables des Ucom-Cvpc du département. La séance a permis aux membres de la délégation de faire le point des constats faits au niveau des usines d’égrenage. Elle a permis également aux différentes Ucom-Cvpc de faire le point à mi-parcours de la campagne cotonière au sein de leur commune. Ensuite, les responsables des différentes Ucom ont été sensibilisés sur le respect des procédures de commercialisation et la préservation de la qualité du coton-graine.

Selon le délégué Zone Alibori et des 2Kp de l’Aic Zoulkaléni Noma, pour la campagne 2022-2023, 281 269 hectares ont été emblavés. En terme de prévisions, 356 677 tonnes de coton graine sont attendus. À la date du 10 janvier 2023, 189 994 tonnes de coton graine ont été déjà réceptionnés, soit 53% de taux de réception.

Quelques difficultés que rencontrent les producteurs 

En termes de difficultés, les acteurs ont noté plusieurs cas d’incendie. La perte de plusieurs quantités de coton-graine sur les routes, la dégradation des pistes sont également entre autres les problèmes évoqués par les producteurs. Des problèmes auxquels, le président Tamou Gani Badou a promis trouver solutions pour l’atteinte des objectifs.

À noter que la tournée va se poursuivre au niveau des autres départements jusqu’au 28 janvier prochain.

Wahabou ISSIFOU

Article Categories:
A la une · Agriculture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru