BLOCAGE DE L’AXE NATITINGOU-KOUANDE SUITE À UN ACCIDENT : Et si Talon allait au-delà des promesses pour soulager toute une région ?

2 ans ago | Written by
29 721 vues
0 0

Impossible de rallier Kouandé en passant par Kota depuis la nuit du samedi 16 avril 2022. Et pour cause, le blocage de la route suite à un accident de deux camions transportants des céréales au niveau de l’embranchement de Kpéboka. L’information a été donnée par le photojournaliste César Gaba à travers une publication sur sa page Facebook. Après tant de promesses sur le bitumage de cet axe routier à fort trafic, et si Patrice Talon passait à la concrétisation du rêve de toute une région ?

Le comble, un autre camion voulant contourner le titan accidenté le lendemain, s’est à son tour retrouvé dans un fossé, rendant de ce fait le chemin inaccessible aux engins poids lourds et aux petits véhicules. Seuls les motocyclistes arrivent à emprunter le sentier de fortune ouvert dans la brousse par le maire Didier Kouandé-Sounon.

Une situation qui vient couper la commune du reste du pays et accentuer davantage le calvaire des vaillantes populations de cette commune qui vivent déjà l’enfer à cause de son enclavement. Pourtant, cette route qui est la seule qui permet de rejoindre Kouandé à partir de Natitingou contribue énormément à l’économie locale et nationale au regard du grand trafic qui s’y opère. Chaque jour, un nombre incalculable de camions, véhicules et motos entrent et sortent de la commune, chargés de marchandises pour satisfaire les besoins des populations. L’enfer sur terre se matérialise un peu plus chaque jour pour les populations de Kouandé au point où l’on se demande le pêché qu’elles ont pu commettre pour bénéficier d’un tel traitement des différents gouvernements qui n’ont réussi à régler le seul problème de ces beninois qui est le désenclavement de la commune.

En cette période de morosité économique, les populations se voient avec ce problème de blocage de la route, poussées dans leurs tombes face à l’impossibilité d’écouler leurs produits vers l’extérieur pour joindre les deux bouts. De même, c’est l’économie locale qui prendra un coup, car les commerçants qui quitteront les communes voisines comme Natitingou, Copargo, Djougou pour l’animation du marché de Kouandé, se verront bloquées au niveau de l’embranchement et n’auront d’autres choix que de rebrousser chemin.

Le calvaire a assez duré et ce énième problème qui se présente est une belle opportunité pour le gouvernement et son Chef de montrer enfin sa bonne foi et reconnaissance aux populations de Kouandé qui n’ont pas hésité à lui accorder leur confiance lors des élections présidentielles de 2016 et de 2021.

Samira ZAKARI

Article Categories:
A la une · Au cœur des communes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru